Moyen-Orient
URL courte
Par
1113
S'abonner

Une vidéo, montrant une explosion à l’origine de l’incendie qui a fait au moins 82 morts et plus de 110 blessés dans un hôpital pour les malades du Covid de Bagdad, a été partagée sur les réseaux sociaux.

Le moment de l’explosion, qui a provoqué un incendie meurtrier dans un hôpital réservé aux personnes atteintes du Covid-19 à Bagdad, a été filmé le 25 avril par une caméra de surveillance.

​Les images montrent une explosion hors caméra, suivie d’un bruit de verre brisé. Il est possible de voir de nombreuses personnes courir de façon erratique dans un couloir de l’hôpital avant qu’une fumée épaisse n’envahisse les locaux.

Une explosion qui provoque un scandale

Une bouteille d’oxygène a explosé à l’hôpital Ibn al-Khatib de la capitale irakienne dans la nuit du 24 au 25 avril. Bien qu’elle ait été mineure, l'incendie et la panique qui ont suivi ont fait au moins 82 morts et 110 blessés. Les victimes sont principalement des patients sous ventilateur morts après avoir été privés d'oxygène, ainsi que des personnes étouffées par les fumées.

Selon la Défense civile, l’hôpital n’était pas équipé d’un système anti-incendie et les faux plafonds non ignifuges ont permis la propagation du feu jusqu'à des produits hautement inflammables. En plus, les bouteilles d'oxygène destinées à aider les malades du Covid-19 aux difficultés respiratoires y auraient été stockées sans respect des conditions de sécurité.

Les pompiers ne sont pas immédiatement arrivés à l’hôpital qui se trouve dans la périphérie reculée de Bagdad, d’après les médias.

Le drame a provoqué des appels à la démission de responsables du système de santé irakien après que des sources médicales et de sécurité ont attribué l’incendie à de la négligence. Le Premier ministre Moustafa al-Kazimi a proclamé trois jours de deuil national. Il a annoncé l'ouverture d'une enquête.

Explosions et incendies dans les hôpitaux dédiés au Covid

Les incendies provoqués par des explosions de bouteilles d’oxygène ne sont pas rares dans le monde depuis le début de la pandémie de Covid-19. La pneumonie causée par le coronavirus SARS-CoV-2 peut provoquer une détresse respiratoire nécessitant une oxygénation via un masque ou une sonde, voire un respirateur artificiel.

Fin février, une explosion a fait un mort et un blessé dans un hôpital ukrainien dédié au Covid-19. Une vingtaine de personnes ont été évacuées. Selon le service des urgences ukrainien, l’accident aurait été causé par l’explosion d’un appareil à oxygène.

En décembre, huit personnes ont été tuées dans un incendie qui s'est déclaré dans un hôpital de la ville turque de Gaziantep, suite à une panne du système d'oxygène de l'unité des soins intensifs.

Un incendie provoqué par une explosion s’est déclaré fin octobre 2020 dans un hôpital de la ville russe de Tcheliabinsk, dans l’Oural, où se trouvaient près de 160 personnes souffrant du Covid-19. Selon le ministère russe des Situations d’urgence, la déflagration a eu lieu dans un local de stockage de bouteilles d’oxygène.

Lire aussi:

La Chine met-elle sur pied une invincible armada? - vidéo
Une partie des autotests distribués par l’Éducation nationale affiche des indications contraires
Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
Tags:
vidéo, Covid-19, hôpital, oxygène, explosion, Bagdad
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook