Moyen-Orient
URL courte
Par
181459
S'abonner

Le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie rapporte ce samedi que des terroristes ont attaqué les positions de l’armée syrienne dans le gouvernorat d'Idlib. Au moins 10 djihadistes ont été neutralisés.

Une vingtaine de terroristes ont attaqué les positions de l’armée de la République arabe syrienne dans la localité de Mellaja dans le gouvernorat d'Idlib, annonce ce 8 mai le contre-amiral Alexandre Karpov, chef adjoint du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie. Au moins 10 d’entre eux ont été éliminés.

«Une division d’une vingtaine de radicaux d'origine étrangère du groupe terroriste Hayat Tahrir al-Cham* a attaqué les positions des forces gouvernementales de la République arabe syrienne dans la zone de la localité de Mellaja dans le gouvernorat d'Idlib», déclare-t-il lors d’un point de presse.

Selon le contre-amiral, l’armée syrienne a repoussé cette attaque en éliminant pas moins de 10 terroristes. Les autres se sont retirés en prenant la direction de la localité de Ftir.

Actions humanitaires de la Russie

Le centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie continue d'effectuer des actions humanitaires, poursuit le militaire. Depuis le début de sa présence dans le pays, en guerre depuis 2011, la Russie a organisé près de 3.000 opérations de ce genre. Le poids total de la cargaison humanitaire livrée dans les différentes localités s’élève à plus de 5.000 tonnes.

Conflit en Syrie

Cela fait déjà plus de 10 ans que le conflit armé dure en Syrie. Les troupes gouvernementales affrontent des groupes armés appartenant à diverses formations. En 2015, le Président syrien a demandé l’aide de la Russie, militairement présente dans le pays depuis. L’aviation russe porte notamment des frappes de précision sur les positions de radicaux.

Bien que la défense russe ait déclaré en 2017 la victoire sur l’ennemi principal, Daech*, certaines parties du pays subissent toujours des attaques.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

L'armée russe ouvre le feu pour stopper un destroyer britannique qui a violé sa frontière en mer Noire
«Syndrome de l’escargot»: ces Français qui préféreraient rester confinés
Israël, Royaume-Uni: les vaccins inefficaces face au variant Delta?
Tags:
Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Syrie, Idlib
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook