Moyen-Orient
URL courte
Par
6864
S'abonner

Le port syrien de Banias, où fin avril un incendie, prétendument résultant d’une attaque de drone, s’était produit à bord d’un navire-citerne, est de nouveau au centre de l’attention. Les médias locaux ont rapporté ce dimanche une explosion à bord d’un tanker, précisant ensuite qu’il s’agit d’un incendie sans gravité.

Une déflagration a retenti ce dimanche 9 mai à bord d’un pétrolier au large de la ville syrienne de Banias, a rapporté la radio Sham FM.

Selon les informations de cette dernière, l’explosion s’est produite lors de travaux de maintenance. Et de préciser qu'aucune information sur d’éventuelles victimes n’était disponible dans l’immédiat.

La radio ajoute qu’il y a quelques jours un incendie s’était déclaré à bord de cette embarcation pendant un déchargement de cargaison.

Une panne sans gravité, selon Sana

 

L'agence Sana évoque pour sa part une panne de l'un des moteurs et un incendie sans gravité ayant produit une forte fumée noire.

De son côté, l’agence Reuters qui se réfère à la presse locale, précise qu’au moment de l’explosion le pétrolier était vide.

Incendie du 24 avril 

Le port syrien de Banias s'est retrouvé au centre de l'attention le 24 avril dernier. Alors, un incendie avait également touché un pétrolier au large de cette ville. Le ministère syrien du Pétrole a alors avancé que le feu aurait été provoqué par un drone tiré depuis les eaux territoriales du Liban.

Lire aussi:

«Ils profitaient des USA»: Trump se lâche contre Macron et les dirigeants européens
Francis Lalanne choque en liant le malaise cardiaque d’Eriksen au vaccin anti-Covid
Le geste désespéré d’un Algérien en situation irrégulière qui voulait quitter la France
Le général Lecointre quitte son poste au commandement des armées
Tags:
explosion, pétrolier, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook