Moyen-Orient
URL courte
Par
Escalade des tensions entre Israël et Palestine – mai 2021 (70)
4033146
S'abonner

L'armée israélienne a déclaré avoir envoyé plus de 80 chasseurs dont des F-35 pour frapper 150 cibles du Hamas dans la bande de Gaza, en réponse aux tirs de dizaines de roquettes.

Plus de 80 avions dont des F-35 ont frappé simultanément quelque 150 silos de roquettes du Hamas qui étaient dissimulés parmi des structures civiles dans le nord de la bande de Gaza, a annoncé ce mardi 11 mai l'armée israélienne.

Selon Tsahal, au moins une vingtaine de combattants des groupes Hamas et Jihad islamique* ont été tués par les frappes israéliennes.

«L'attaque a détruit 50 à 70 puits de lancement de roquettes des organisations terroristes Hamas et Jihad islamique*, utilisés pour tirer contre le territoire israélien. L'attaque a permis de neutraliser trois bataillons qui n'ont plus la possibilité de lancer des roquettes», a noté l'armée.

​Selon l'agence France-Presse, un immeuble d'une dizaine d'étages abritant un bureau des responsables du Hamas a été détruit dans le centre de la ville de Gaza lors de la frappe israélienne.

Le Dôme de fer renforcé

Par ailleurs, Tsahal dépêche une batterie de réserve du système antiaérien Dôme de fer vers la bande de Gaza, a ajouté un porte-parole de Tsahal, le général de brigade Hedi Zilberman, sur Twitter.

​​Dans un autre message, Tsahal précise avoir détecté environ 480 roquettes tirées depuis la bande de Gaza en direction du territoire israélien, ainsi qu'environ 150 roquettes qui sont tombées dans la bande de Gaza. Les militaires israéliens ont intercepté environ 200 projectiles.

Selon l'armée, il est prématuré de faire des prévisions concernant la durée de l'opération actuelle.

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a promis ce mardi 11 mai que Tsahal intensifierait les frappes contre les radicaux palestiniens dans la bande de Gaza. Il a fait cette déclaration après que l'armée du pays a réalisé plusieurs centaines de frappes contre «des cibles importantes» du Hamas et du Jihad islamique ces dernières 24 heures.

Plus tôt dans la journée, M.Netanyahou a tenu des consultations avec le ministre de la Défense Benny Gantz, ainsi qu'avec un certain nombre de responsables militaires.

Des groupes palestiniens mènent des tirs massifs contre Israël depuis le 10 mai. L'armée israélienne a mobilisé 5.000 réservistes lors de son opération Gardiens des murs contre les islamistes palestiniens.

* Organisation terroriste interdite en Russie

Nouveaux messages
  • 23:04

    Israël et le Hamas se dirigent vers une «guerre à grande échelle», estime Tor Wennesland, émissaire de l'Onu pour le Proche-Orient

    «Cessez le feu immédiatement. Nous évoluons vers une guerre à grande échelle. Les chefs de tous les camps doivent assumer la responsabilité de la désescalade. Une guerre à Gaza serait dévastatrice et ce sont les gens ordinaires qui en paieraient le prix. Arrêtez les violences», a indiqué le responsable sur Twitter.

  • 22:37

    Le mouvement Hamas affirme être «prêt» si Israël veut une escalade

    «Si Israël veut une escalade, la résistance est prête et s'il veut arrêter nous sommes prêts aussi», a indiqué le chef du Hamas Ismaïl Haniyeh dans une allocution télévisée.

  • 21:55

    Le Premier ministre israélien promet que le Hamas paiera un «prix très lourd» pour son comportement belliqueux

    Benjamin Netanyahou

    Netanyahou: le Hamas et le Jihad islamique paieront un «prix très lourd pour leur comportement belliqueux»

    Benyamin Netanyahou a promis qu'Israël ferait payer un «prix très lourd» aux mouvements Hamas et Jihad islamique* pour les tirs de roquettes contre le territoire israélien.
    En savoir plus
  • 21:34

    Israël déclare à Washington qu'il se réserve le droit de défendre sa souveraineté

    Le chef de la diplomatie israélienne Gabi Ashkenazi a annoncé avoir eu un entretien téléphonique avec le secrétaire d'État américain Tony Blinken, déclarant que son pays se réservait le droit de défendre sa souveraineté et ses citoyens.

  • 21:21

    L'armée israélienne s'adresse aux habitants de Gaza, précisant qu'elle cible les dépôts d'armes du Hamas

    «Aux habitants de Gaza: Tsahal frappe les dépôts d'armes du Hamas cachés dans des bâtiments civils à Gaza. Bien que le Hamas veuille vous mettre en danger, nous vous exhortons à rester à l'écart des sites d'armes du Hamas et à vous mettre en sécurité. Notre objectif est seulement de lutter contre le terrorisme», a indiqué l'armée dans un message sur Twitter.

  • 21:13

    Tsahal a publié une carte montrant les villes où les sirènes se sont déclenchées ces dernières 30 minutes

  • 21:05

    Les désordres reprennent à Jérusalem-Est, la police annonce utiliser des moyens spéciaux

    «Les policiers sont sur les lieux d'une manifestation qui a réuni des centaines de personnes dans le quartier de Cheikh Jarrah, certains émeutiers portent des pancartes avec des propos nationalistes et racistes. La police utilise divers moyens spéciaux pour disperser la foule», indique un communiqué de la police israélienne.

  • 20:46

    Le trafic a été suspendu à l'aéroport Ben-Gourion de Tel Aviv

    Les vols à destination de Tel Aviv sont désormais redirigés vers Chypre, selon The Times of Israel.

  • 20:39

    Au moins un mort dans les tirs de roquettes dans la région de Tel Aviv, selon Canal 12

    Selon le journal Haaretz, une femme a été tuée à Rishon LeZion, non loin de Tel Aviv, après qu'une roquette a frappé sa maison.

    Une roquette a touché un immeuble à Givatayim, une banlieue de Tel Aviv, relate Canal 12.

  • 20:34

    Le système d'alerte aux roquettes s'est déclenché pour la 6e fois à Tel Aviv

    «L'une des centaines de roquettes qui viennent d'être tirées de Gaza vers Tel Aviv et le centre d'Israël a détruit un bus civil. Les intentions du Hamas sont claires: tuer des civils israéliens. Nous ne resterons pas les bras croisés», a indiqué Tsahal sur Twitter.

  • 20:33

    Berlin qualifie les tirs de roquettes d'absolument inacceptables et appelle à leur arrêt immédiat

  • 20:27

    Washington exprime son inquiétude face aux tirs de roquettes contre Israël et aux morts à Gaza ainsi qu’appelle à la retenue

    Joe Biden a été informé de la situation à Jérusalem, a indiqué la porte-parole du Président, Jen Psaki.

  • 20:24

    Les sirènes de nouveau déclenchées à Tel Aviv, pour la quatrième fois en quelques minutes, relate un correspondant de Sputnik

  • 20:20

    La Russie se dit profondément préoccupée par la situation à Jérusalem-Est et dans la bande de Gaza

    «Moscou est profondément préoccupé par une évolution si dangereuse des événements. Nous condamnons fermement les attaques contre des civils, quelles que soient leur nationalité et leur religion. Nous appelons les parties à faire preuve de retenue et à éviter les mesures qui entraîneront une nouvelle montée de la tension. Nous pensons qu'il importe d'observer le statu quo des lieux saints à Jérusalem, déterminé par le traité de paix jordano-israélien, ainsi que les résolutions bien connues de l'Onu concernant cette ville», a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova.

  • 20:16

    Au moins un blessé grave dans la région de Tel Aviv après les tirs de roquettes, selon les médecins

  • 20:14

    Les sirènes se sont également déclenchées à Jérusalem

  • 20:08

    Plusieurs dizaines de roquettes ont été tirées en direction de Tel Aviv

    Roquettes lancées de la bande de Gaza

    Le Hamas annonce avoir lancé 130 roquettes en direction de Tel Aviv

    Les sirènes d’alerte ont été déclenchées à Tel Aviv alors que des dizaines de roquettes ont été tirées en direction de la ville, selon un correspondant de Sputnik. Le Hamas affirme avoir lancé plus d’une centaine de roquettes.
    En savoir plus
  • 20:05

    Les sirènes retentissent à Tel Aviv

En direct
En continu: les tirs de roquettes s'intensifient depuis la bande de Gaza, Israël riposte - vidéo
+
Dossier:
Escalade des tensions entre Israël et Palestine – mai 2021 (70)
Tags:
Jihad islamique, Hamas, frappe aérienne, Gaza, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook