Moyen-Orient
URL courte
Par
Escalade des tensions entre Israël et Palestine – mai 2021 (70)
13642
S'abonner

Faisant état de plus de 1.050 roquettes tirées depuis la bande de Gaza en direction d’Israël, Tsahal a également annoncé ce mercredi avoir éliminé deux hauts gradés du Hamas, responsables du renseignement militaire et du contre-espionnage.

Alors que Jérusalem a été le théâtre de plusieurs jours de tensions entre les forces de sécurité israéliennes et des groupes palestiniens, l’armée du pays a rapporté l’élimination de plusieurs responsables du Hamas.

Tsahal a notamment annoncé sur Twitter avoir neutralisé «des figures clés» du mouvement, dont Hassan Kaogi, chef de la sécurité et du renseignement militaire, et son adjoint Wail Issa, chef du contre-espionnage.

​L’Armée de défense d’Israël s’est en outre félicitée de la qualité de ses renseignements. «On dirait que nos informations sont meilleures».

Le Jerusalem Post signale également que Tsahal a éliminé trois autres hauts responsables du Hamas, Bassam Issa, commandant de la brigade de Gaza; Rafa Salama, commandant de la brigade Khan Younis; et Mohammed Yazouri, chef du renseignement du Hamas.

Vidéo d’une frappe

Plus tôt dans la journée, Tsahal avait publié la vidéo d’une frappe aérienne montrant la destruction du bâtiment qui abritait, selon les militaires israéliens, «le quartier général du renseignement» du Hamas et d’autres départements du mouvement.

Il n’est pour l’heure pas clair si lesdits responsables du Hamas ont été tués dans la frappe en question. L’Armée de défense d’Israël précise quant à elle avoir mis en garde les civils qui se trouvaient dans le bâtiment et assure leur avoir donné suffisamment de temps pour le quitter.

​Israël menace le Hamas

Cité par la chaîne i24news, le ministre de la Défense Benny Gantz avait déclaré la veille que le but de Tsahal était de «frapper durement le Hamas, de l'affaiblir et de lui faire regretter sa décision» de lancer des roquettes sur Israël.

Il a ajouté que l’opération baptisée «Gardien des murs» continuerait «dans les heures et les jours à venir».

Flambée des violences

Cette nouvelle escalade s’est intensifiée lundi soir avec des tirs massifs contre Israël depuis la bande de Gaza. Ils ont été précédés de heurts à Jérusalem-Est, secteur palestinien de la ville sainte.

Tsahal a jusqu’ici fait état de plus de 1.050 roquettes tirées en direction d’Israël, dont près de 850 ont été interceptées par le bouclier antimissile Dôme de fer ou se sont abattues sur le territoire du pays. Quelque 200 roquettes sont retombées du côté de l'enclave palestinienne.

De plus, les militaires israéliens ont annoncé que le Dôme de fer avait intercepté un drone du Hamas.

Quant au nombre de victimes, Israël a fait état de cinq personnes tuées dans les tirs de roquettes et des dizaines d'autres blessées. De son côté, le ministère de la Santé à Gaza parle d’au moins 35 morts, dont 12 enfants.

Dossier:
Escalade des tensions entre Israël et Palestine – mai 2021 (70)

Lire aussi:

La police allemande patrouille à La Rochelle aux côtés de la gendarmerie – photo
Des sportifs américains aux JO s’en prennent aux athlètes russes après des défaites
Une ministre traite Asselineau et Philippot de «losers», ces derniers s’insurgent
Tags:
frappe aérienne, frappes, Hamas, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook