Moyen-Orient
URL courte
Par
15377
S'abonner

La tension monte à la frontière entre Israël et le Liban où des manifestations en solidarité avec les Palestiniens ont lieu depuis plusieurs jours. Mardi 18 mai, au moins cinq manifestants libanais pro-palestiniens ont été blessés par l’armée israélienne qui a tiré des bombes lacrymogènes.

Le conflit israélo-palestinien déborde sur le Liban où des manifestations en soutien aux Palestiniens se multiplient à la frontière avec Israël.

Mardi 18 mai, au moins cinq personnes ont été blessées dans le sud du pays, à la frontière avec Israël, où l'armée israélienne a tiré des fumigènes et des gaz lacrymogènes contre des manifestants escaladant le mur de séparation, indique l'agence nationale d'information ANI.

«L'ennemi a tiré des gaz lacrymogènes et des fumigènes, faisant cinq blessés en plus des cas d'évanouissement et de suffocation», détaille l’agence, ajoutant que des manifestants ont escaladé le mur frontalier en béton pour hisser des drapeaux palestiniens et du Hezbollah.

Des roquettes tirées depuis le Liban

Lundi 17 mai, plusieurs roquettes ont été tirées depuis le sud du Liban en direction d’Israël qui a répliqué par des tirs d’artillerie.

«Il y a eu six tentatives de tirs de roquettes depuis le Liban qui n'ont pas atterri sur le territoire», indique l'armée israélienne qui précise avoir en représailles tiré «en direction du point de lancement» des projectiles.
Le lendemain, l'armée libanaise a annoncé avoir trouvé sept rampes de lancement de roquettes, toutes vides, sauf une encore équipée d'un projectile, à la suite des recherches effectuées quelques heures après des tirs d'obus par Israël.

Des tirs échoués

C'est la deuxième fois que des roquettes sont tirées du Liban vers Israël depuis le début des hostilités entre l’armée israélienne et le Hamas à Gaza. Le 13 mai, trois roquettes avaient été tirées depuis le territoire libanais en direction d’Israël, mais aucune n’avait atteint son territoire, tombant dans la mer.

Le conflit israélo-palestinien qui a éclaté le 10 mai a fait 10 tués et une cinquantaine de blessés graves côté israélien, contre 213 morts, dont 61 enfants, et près de 1.400 blessés côté palestinien.

Lire aussi:

Covid-19: «la stratégie de la peur», dernier outil d’«une élite dépassée»? – vidéo
Paris: une femme heurtée par une trottinette électrique est dépouillée avant de mourir
La Pologne enverra des drones turcs protéger les frontières est de l’Otan
Tags:
frontière, Liban, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook