Moyen-Orient
URL courte
Par
16175
S'abonner

Avec près de 18 millions de suffrages exprimés, Ebrahim Raïssi a été élu Président de la République islamique, suite à l’annonce du ministre iranien de l’Intérieur. Le taux de participation a été de 48,8%, ce qui représente un record d’abstention.

L'ultraconservateur Ebrahim Raïssi a remporté la présidentielle iranienne avec 61,95% des voix au premier tour, selon les résultats définitifs annoncés samedi par le ministre de l'Intérieur, Abdolfazl Rahmani Fazli, au lendemain de la tenue de l'élection.

Viennent ensuite Mohsen Rezaï (11,7%), Abdolnaser Hemmati - le seul réformateur parmi les conservateurs - (8,3%) et Amir-Hossein Ghazizadeh Hashemi (3,4%).

Autre chiffre important: 3.726.870 bulletins ont été reconnus invalides.

Très faible mobilisation

Le taux de participation s'est établi à 48,8%, a précisé le ministre, soit la plus faible mobilisation enregistrée pour un scrutin présidentiel depuis l'instauration de la République islamique en 1979.

Ainsi, sur plus de 53,3 millions de personnes bénéficiant du droit de vote, seuls 28,9 millions de citoyens se sont rendus aux urnes.

C’est le 18 juin que la République islamique a organisé la présidentielle. Les bureaux de vote ont ouvert à 7h00 (4h30 heure de Paris) et devaient fermer à minuit. Toutefois, le délai a été prolongé de deux heures.

Lire aussi:

Un Gilet jaune interpellé pour avoir remplacé le portrait de Macron par un QR code
Grève des sapeurs-pompiers: «Nous préférons attendre d’avoir des certitudes sur les vaccins»
Didier Raoult propose de se mettre de la vaseline dans le nez pour contrer le Covid-19
Tags:
Iran, élection présidentielle
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook