Moyen-Orient
URL courte
Par
233
S'abonner

Le nouveau gouvernement israélien a approuvé dimanche l'ouverture d'une enquête destinée à faire la lumière sur la bousculade qui a tué 45 personnes en avril dernier lors d'un rassemblement de juifs religieux.

Si le «gouvernement ne peut pas faire revenir ceux qui sont partis, un gouvernement peut tout faire pour que cela ne se reproduise pas», a déclaré le nouveau Premier ministre Naftali Bennett, dans des propos diffusés à la télévision.

Pire catastrophe civile subie en Israël, la bousculade mortelle du 30 avril s'est produite sur le deuxième site sacré le plus fréquenté du judaïsme a lieu à l'occasion des célébrations de Lag Baomer, marquées par une nuit de prières, de chants mystiques et de danse.

Le précédent gouvernement, alors dirigé par Benjamin Netanyahu, n'a pas montré beaucoup d'empressement à ouvrir une enquête sur les circonstances de l'accident alors que des mises en garde ont déjà été adressées par le passé sur les conditions de sécurité entourant cet événement annuel.

Dans la population israélienne, certains se demandent si l'ancien Premier ministre a fait la sourde oreille à ces avertissement afin de ne pas s'aliéner le soutien des partis politiques ultra-orthodoxes.

Lire aussi:

La police allemande patrouille à La Rochelle aux côtés de la gendarmerie – photo
Un trentenaire décède après sa vaccination au Pfizer dans les Landes, la famille y voit un lien et porte plainte
Au Moyen-Orient, l’Iran et les États-Unis condamnés à jouer au chat et à la souris
Tags:
Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook