Moyen-Orient
URL courte
Par
0 141
S'abonner

Des roquettes se sont abattues mercredi près de l'aéroport d'Erbil, dans la région semi-autonome du Kurdistan irakien, a-t-on appris mardi de sources sécuritaires kurdes, lesquelles ont précisé que la cible était la base militaire américaine.

Les sirènes d'alerte ont retenti dans l'ambassade des États-Unis située dans la ville, ont ajouté les sources.

Suite à l'attaque, les vols depuis l'aéroport d'Erbil ont été suspendus, ont-elles dit par ailleurs.

Une enquête est en cours pour déterminer si des drones chargés d'explosifs ont aussi été utilisés, après une attaque de ce type en avril dernier contre les troupes américaines stationnées à Erbil.

À Washington, une porte-parole du Pentagone a déclaré que, selon les premiers éléments, l'attaque n'a provoqué aucune victime ni dégât structurel.

Lire aussi:

Une fusillade éclate à côté du Pentagone, le secteur est bouclé
Des sous-marins nucléaires russes arpentent-ils vraiment les fonds marins de l’Atlantique?
Les mesures de restriction des activités reviennent en force malgré la campagne de vaccination
Tags:
Erbil, aéroport d'Erbil, Kurdistan, Kurdistan irakien
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook