Moyen-Orient
URL courte
Par
7324
S'abonner

L’armée israélienne a annoncé la chute d’un de ses drones de reconnaissance en Cisjordanie, évoquant une défaillance. Selon Shehab News, l’appareil a été abattu lors d’affrontements.

Un drone tactique Skylark de Tsahal est tombé ce mercredi 14 juillet à Al-Fara, au nord de Naplouse, lors d’affrontements entre Palestiniens et les forces israéliennes, a annoncé l’armée israélienne citée par le Jerusalem Post.

Le crash a été causé par une défaillance technique, précise le journal, alors que l’agence de presse israélienne Shehab News affirme que le drone a été abattu.

​L’armée note avoir récupéré le drone et ajoute qu’il n’y a aucun risque de fuite d’information.

Affrontements à Naplouse

Selon les médias palestiniens, un Palestinien a été blessé par balle pendant les affrontements, alors qu’un autre a été arrêté.

Ces deux derniers mois, des heurts presque quotidiens opposant les forces de Tsahal aux Palestiniens se déroulent dans la province de Naplouse.

Le 9 juillet, au moins 120 Palestiniens ont notamment été blessés, dont 13 par balle, dans de nouveaux affrontements, selon le porte-parole du Croissant-Rouge Mamoun Abbassi.

Les Palestiniens protestant contre la construction d’une colonie israélienne au sommet du Mont Sabih et la saisie de terres palestiniennes dans la zone concernée. Les colonies israéliennes en Cisjordanie occupée sont jugées illégales par le droit international. Pour le moment, environ 475.000 colons israéliens vivent en Cisjordanie, où habitent plus de 2,8 millions de Palestiniens.

Deux drones Skylark tombés en 24 heures?

Le crash survient un jour après que les médias palestiniens ont indiqué qu’un drone Skylark israélien avait été retrouvé à Beit Lahia, dans le nord de la bande de Gaza.

​L’image du drone, initialement publiée sur Twitter par l’agence Shehab News, a plus tard été supprimée.

Les premières informations indiquaient que le drone s'était écrasé lors de l'opération Gardien des Murs que Tsahal avait lancée en mai, suite aux tirs de roquettes du Hamas sur la région de Jérusalem.

Skylark

Construit par Elbit Systems, le Skylark est le plus petit drone de Tsahal, avec une envergure de 2,3 mètres. Cet appareil tactique peut être piloté par une ou deux personnes placées sur un toit ou à l'arrière d'un véhicule blindé de transport de troupes. Pendant sa mission, il peut transmettre en direct des images vidéo.

Tsahal dit utiliser ces appareils dans presque toutes ses grandes missions, ce sont les «"yeux" des forces d'infanterie».

«Une fois les Skylarks prêts à être utilisés, les forces les attachent à des élastiques, les tirent en arrière et les lancent en avant comme un lance-pierre. Alors que les soldats guident l’appareil à l'aide de joysticks, les caméras transmettent des images aux soldats au sol. Les troupes interprètent rapidement la vidéo et envoient des renseignements aux soldats sur le terrain», explique l’armée israélienne sur son site Internet.

Plusieurs accidents impliquant des Skylark ont eu lieu depuis sa livraison à Tsahal en 2010, rappelle le Jerusalem Post.

Lire aussi:

Les mesures de restriction des activités reviennent en force malgré la campagne de vaccination
Un appel national à la grève lancé parmi les soignants pour s'opposer à l'obligation vaccinale
Macron vante les origines françaises de la vaccination, bien que la France n'ait toujours pas son vaccin
Tags:
Israël, Palestine, émeutes, drone, Armée de Défense d'Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook