Moyen-Orient
URL courte
Par
0 112
S'abonner

Le prochain cycle de discussions à Vienne sur le nucléaire iranien devra attendre que la nouvelle administration iranienne prenne ses fonctions début août, a déclaré samedi le négociateur en chef iranien.

Le prochain cycle de discussions à Vienne sur le nucléaire iranien devra attendre que la nouvelle administration iranienne prenne ses fonctions début août, a déclaré samedi le négociateur en chef iranien.

"Nous sommes dans une période de transition car le transfert démocratique du pouvoir est en cours dans notre capitale. Les discussions doivent ainsi attendre de toute évidence notre nouvelle administration", a déclaré Abbas Araqchi sur Twitter.

Des discussions indirectes ont été engagées dans la capitale autrichienne en avril dernier entre les Etats-Unis et l'Iran pour un retour des deux pays dans le cadre du Plan d'action global conjoint (PAGC, ou JCPOA en anglais) conclu à l'été 2015.

Ces discussions sont suspendues depuis la fin des derniers pourparlers le 20 juin et Téhéran a fait savoir qu'une reprise n'était pas envisageable avant l'entrée en fonctions du président élu Ebrahim Raisi.

Lire aussi:

L'efficacité du vaccin de Pfizer est tombée à 39% face au variant Delta, constate Israël
Le gouvernement fait revoter les députés en pleine nuit pour imposer le pass sanitaire à l’hôpital
Un système de DCA russe détruit l’ensemble des missiles israéliens ayant visé une ville syrienne
Tags:
Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook