Moyen-Orient
URL courte
Par
Évacuations dans le chaos à l'aéroport de Kaboul, août 2021 (84)
555761
S'abonner

Alors que Joe Biden n’exclut pas de prolonger la présence américaine à l’aéroport de Kaboul, des soldats ont distribué aux Afghans, bloqués, des colis alimentaires. Au moins certains d’entre eux semblent contenir du porc, comme en témoigne une vidéo postée sur les réseaux sociaux.

Une semaine après la prise du pouvoir par les talibans*, la gigantesque opération d’exfiltration se poursuit dans le chaos dans la capitale afghane. Envoyée en appui de la sécurité, l’armée américaine a été vue en train de distribuer des colis alimentaires dans ce pays musulman. À en croire une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, certains colis contiendraient du porc. Pour l’instant, l'information n’a pas été confirmée par les instances officielles.

Vidéo en question

Une femme afghane, bloquée à l'aéroport international Hamid Karzaï de Kaboul avec sa fille et son mari, comme des milliers d'autres, s’est plainte dans une story Instagram. Sur sa page @zf326, la vidéo a déjà disparu, mais d’autres utilisateurs l’ont postée sur YouTube.

«Nous nourrir avec du porc, ce qui est religieusement interdit, et alors que 95% des gens ici ne savent pas lire ou parler anglais», a-t-elle écrit, publiant une photo du paquet en question. «Ils ne nous les distribuent pas, ils nous jettent ces paquets de loin.»

«Saucisse de porc, saveur d’érable», peut-on lire sur le sachet.

Les soldats américains, selon la femme, s’occupaient des Afghans bloqués à l'aéroport et qui dormaient sur «des cailloux et des ordures» depuis quatre jours. «Nous n'avons pas d'arme, nous essayons juste de sortir», écrit la femme qui, à en juger par sa dernière story, a quitté Kaboul pour atteindre Bahreïn.

Un bébé passé aux militaires

Une autre vidéo a également beaucoup fait parler sur les réseaux sociaux vendredi dernier. Sur la séquence, un père passe son bébé à des militaires américains, espérant que le bébé échappera aux talibans* qui ont mis en place un périmètre étroit autour de l’aéroport.

La scène aurait eu lieu près de l'un des points de contrôle des talibans* menant à l'aéroport.

«Le bébé vu dans la vidéo a été emmené dans un centre de traitement médical sur place et soigné par des professionnels de la santé», a déclaré un représentant de l’armée au Washington Times. «Je peux confirmer que le bébé a retrouvé son père et qu'il est en sécurité à l'aéroport.»

Possible prolongation de la présence US

Washington n’exclut plus de prolonger la présence des troupes américaines à l’aéroport de Kaboul, a annoncé Joe Biden, en dépit de l’accord passé avec les talibans* selon lequel les soldats américains doivent avoir quitté l’Afghanistan d’ici au 31 août.

«Nous espérons ne pas avoir à prolonger, mais il y aura des discussions, je suppose, sur l’état d’avancement du processus» d’évacuation, a reconnu le Président américain.

La Maison-Blanche a annoncé l’envoi de 1.000 soldats supplémentaires en Afghanistan, portant à 6.000 le nombre de militaires américains chargés de sécuriser les évacuations depuis l’aéroport de Kaboul. Washington espère évacuer encore 15.000 ressortissants et 50.000 à 60.000 Afghans et leurs familles.

Vu l’urgence de la situation, les avions de plusieurs compagnies aériennes privées ont été réquisitionnés. Ils doivent aider à transporter des personnes vers des pays tiers, comme le Qatar et les Émirats arabes unis.

Paris juge «nécessaire» un «délai supplémentaire»

La France estime qu’un «délai supplémentaire» est «nécessaire», au-delà du 31 août, pour mener à bien les évacuations d'Afghanistan, a indiqué le ministre français des Affaires étrangères.

«Nous sommes préoccupés de la date-butoir fixée par les États-Unis le 31 août. Un délai supplémentaire est nécessaire pour mener à bien les opérations en cours», a déclaré ce lundi Jean-Yves Le Drian à des journalistes l’accompagnant sur la base aérienne 104 d’Al-Dhafra, à 30 kilomètres d'Abou Dhabi, où l’armée de l’Air française a mis en place un pont aérien vers Kaboul.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Dossier:
Évacuations dans le chaos à l'aéroport de Kaboul, août 2021 (84)

Lire aussi:

Pas si brouillés? Mélenchon était bien présent aux cinquante ans d’Éric Zemmour
Macron demande pardon aux harkis, il est interrompu en plein discours - vidéo
«Le Pr Raoult est responsable de milliers de décès évitables dans les pays francophones», selon un microbiologiste belge
Tags:
Afghanistan, aéroport, Kaboul, militaires, aide militaire, États-Unis, Joe Biden
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook