Moyen-Orient
URL courte
Par
2356
S'abonner

Des radicaux ont tiré 25 roquettes dans le gouvernorat de Hama en Syrie, un enfant a été tué et neuf autres civils blessés, selon le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

Un enfant a été tué et neuf autres civils blessés lors d'une attaque aux roquettes lancée par le groupe Hayat Tahrir al-Cham* contre un village du gouvernorat de Hama en Syrie, a annoncé ce mercredi 1er septembre Vadim Koulit, chef adjoint du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

«Des membres du groupe Hayat Tahrir al-Cham* se trouvant près de Duwayr al-Akrad, à 12 kilomètres au nord-est de Salamyeh, ont ouvert le feu aux lance-roquettes multiples contre le village de Djurin, dans la plaine de Sahl al-Ghab (à 13 kilomètres au sud-est de Salamyeh), le 1er septembre, vers 16h30. Ils ont tiré 25 roquettes», a indiqué M.Koulit lors d'un point presse.

Une trentaine d'attaques en 24 heures

Selon lui, ces dernières 24 heures, des membres du groupe Front al-Nosra* ont 23 fois ouvert le feu dans la zone de désescalade d'Idlib - dans les gouvernorats d'Idlib, de Lattaquié et d'Alep.

Des radicaux se trouvant dans les régions contrôlées par la Turquie ont mené trois attaques près de Tall Rifaat, a ajouté le responsable.

Au nom du Centre pour la réconciliation des parties en conflit, M.Koulit a de nouveau invité les chefs des formations armées illégales à renoncer aux provocations armées et à œuvrer pour le rétablissement de la paix dans les régions qu'ils contrôlent.

Le 31 août, des cellules terroristes clandestines avaient attaqué plusieurs établissements publics et unités de l'armée syrienne dans le gouvernorat syrien de Deraa, faisant quatre morts et huit blessés parmi les soldats syriens.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Sous-marins: «trahison» pour le ministère des Armées, mais pas de «catastrophe industrielle» pour Le Maire
Sous-marins australiens: la Russie tourne la France en dérision en rappelant les Mistral
Macron évoque la possibilité de «lever le pass» dans certains territoires
Tags:
Syrie, Hama, roquettes, enfants
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook