© Photo / Public domain / Russian Empire postcard / Einem Factory, 1914
La gare centrale de communication terrestre et aérienne. L'hiver est le même qu'il y a 200 ans. La neige est tout aussi blanche et froide. Des dizaines de milliers d'arrivants et de partants, tout est très rapide, fluide et pratique. La terre et les airs sont au service des passagers, qui peuvent se déplacer à la vitesse d'un télégramme.

En 1914, un peintre inconnu a créé une série de huit cartes postales intitulée «Moscou au XXIIIe siècle» à la demande de l'usine de confiserie Einem, rebaptisée «Octobre rouge» après la révolution de 1917. Dans ces cartes postales, l'auteur partageait sa vision de Moscou dans 200 ou même 300 ans.

Retrouvez la vision de l'avenir de ceux qui vivaient il y a plus de cent ans dans ce diaporama de Sputnik.

Lire aussi:

Deux morts et plus de 160 blessés dans l'effondrement d’une tribune dans une synagogue près de Jérusalem - vidéos
Israël fait face au rythme le plus élevé de roquettes jamais tirées vers son territoire, selon l'armée
Plusieurs blessés dans une attaque à la voiture bélier à Jérusalem-Est
Tags:
fantasme, futur, Moscou, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook

Plus de photos