Nijni Novgorod

Pas que du foot: les enfants de Nijni Novgorod tireront profit du Mondial 2018

© Sputnik. Irina Belova
Nijni Novgorod
URL courte
La Russie, pays hôte du Mondial 2018 (128)
160

La ville de Nijni Novgorod se prépare à accueillir plusieurs matchs de la Coupe du Monde de football 2018. Voici comment les organisateurs comptent réussir à répondre aux besoins des amateurs de football qui s’y rendront en été et améliorent en même temps la vie des habitants locaux, et surtout des enfants.

Les supporters internationaux qui assisteront aux matchs à Nijni Novgorod pourront découvrir le nouveau stade, répondant à tous les standards modernes. Les autorités de la ville ont en outre construit une station de métro, des centres sportifs et plusieurs hôtels. Ils ont aussi développé le réseau routier.

«Nijni Novgorod ne décevra pas la Russie», a commenté un responsable de la préparation de la Coupe du Monde de football 2018 en Russie.

La ville a en outre construit à côté du nouveau stade de football plusieurs centres sportifs destinés aux enfants et aux adolescents, dont des écoles et des terrains d'entraînement.

Les organisateurs soulignent notamment que grâce à la Coupe du Monde de football 2018, plusieurs villes russes comme Nijni Novgorod et sa région «feront une percée dans le développement des sports professionnels et de la jeunesse, dont on parlera encore après de nombreuses années».

Le Mondial 2018 se déroulera du 14 juin au 15 juillet dans 12 stades de 11 villes russes: Moscou, Kaliningrad, Saint-Pétersbourg, Volgograd, Kazan, Nijni Novgorod, Samara, Saransk, Rostov-sur-le-Don, Sotchi et Iekaterinbourg. Nijni Novgorod accueillera 6 matchs.

Dossier:
La Russie, pays hôte du Mondial 2018 (128)

Lire aussi:

Le terrain du stade de Nijni Novgorod testé par des footballeurs professionnels
Mondial 2018: dépêchez-vous de réserver un billet de train gratuit
Abribus de nouvelle génération pour Nijni Novgorod à l'occasion du Mondial 2018
Tags:
football, Mondial 2018, Nijni-Novgorod, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik