Ecoutez Radio Sputnik
    Cha Kum Chol (Corée du Nord)

    La rivalité USA-Corée du Nord se reporte dans le sport?

    © Sputnik. Alexey Danichev
    Actualités
    URL courte
    7101

    Le sport réussirait à éviter la guerre nucléaire, à moins que les exercices entre Washington et Séoul soient suspendus jusqu’à la fin des JO, et que Pyongyang y envoie ses athlètes. Mais quelles sont les chances de la Corée du Nord dans ces Jeux? Les USA devraient-ils trembler? Sputnik rappelle les victoires nord-coréennes dans l’histoire des JO.

    18 JO dans 15 pays, 405 participants (203 hommes et 202 femmes), 54 médailles dans 10 sports, tels sont les statistiques concernant la participation de la Corée du Nord aux Jeux olympiques, selon le portail Sports-Reference.com.

    Donc, à quoi faut-il s'attendre aux Jeux olympiques de 2018, compte tenu des succès nord-coréens précédents?

    Corée du Nord aux Jeux olympiques
    © Sputnik.
    Corée du Nord aux Jeux olympiques

    JO d'hiver

    La Corée du Nord participe aux Jeux olympiques d'hiver depuis les JO de 1964. La patineuse de vitesse Han Pil-Hwa a surpris aux Jeux olympiques de 1964 à Innsbruck en Autriche: après avoir réalisé les mêmes temps intermédiaires que la championne olympique Lidia Skoblikova sur 3.000 mètres. Elle a remporté finalement la médaille d'argent.

    L'autre médaille dans les JO d'hiver n'a été remportée par la Corée du Nord qu'en 1992 à Albertville. La patineuse de vitesse sur piste courte Hwang Ok-sil a été médaillée de bronze sur 500 mètres.

    Au total, la Corée du Nord n'a participé qu'à 8 des 14 derniers Jeux olympiques d'hiver. Sa dernière participation était à Vancouver, au Canada, en 2010, ou elle n'a remporté aucune médaille.

    JO d'été

    En 1972, la Corée du Nord a participé aux Jeux olympiques d'été pour la première fois. Depuis lors, la Corée du Nord a participé à chaque Jeux olympiques d'été à l'exception des jeux de 1984 (Los Angeles) et de 1988 (Séoul) qu'elle a boycottés.

    Au total, la Corée du Nord a participé seulement à 10 Jeux olympiques d'été remportant pourtant 54 médailles dans huit sports, dont 16 médailles sont d'or.

    Donc, bien que le bilan des médailles remportées par les sportifs nord-coréens dans les sports d'hiver n'est pas si élevé, qui sait à quoi faut-il s'attendre en 2018.

    Ainsi, Ryom Tae-ok et Kim Ju-sik sont déjà qualifiés pour l'épreuve de patinage artistique en couple, ayant terminé sixièmes lors des épreuves de qualification à Oberstdorf en Allemagne.

    Selon leur entraîneur de patinage artistique québécois, Bruno Marcotte, le couple s'est grandement amélioré. «C'est un couple qui patine avec tellement d'émotion et de puissance», a indiqué l'entraineur à Radio Canada.

    La Corée du Nord s'est déclarée mardi prête à envoyer des athlètes et une délégation de haut rang aux prochains Jeux olympiques en Corée du Sud.

    Le CIO attend maintenant «les rapports et propositions officiels» issus de la réunion de mardi et «va discuter des propositions» portant notamment sur le nombre et l'identité des sportifs retenus par le Comité national olympique nord-coréen.

    Il va maintenant revenir à la Commission exécutive du CIO de décider des modalités de la participation nord-coréenne (drapeau, hymne, cérémonies…), a précisé l'instance, citée par l'AFP.

    Selon le président du Comité international olympique Thomas Bach, la décision d'envoyer une délégation de Corée du Nord aux Jeux olympiques d'hiver en Corée du Sud constitue «un grand pas en avant dans l'esprit olympique».

    Lire aussi:

    JO 2018: les athlètes nord-coréens concourront dans quatre sports
    Des boycotts aux scandales de dopage: ô sport, tu es la paix!
    Poutine s'exprime sur la participation des athlètes russes sous la bannière neutre aux JO
    Tags:
    athlètes, patinage artistique, JO 2018 de Pyeongchang, Corée du Nord, Corée du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik