Actualités
URL courte
Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)
13181
S'abonner

Le CIO a confirmé que le drapeau russe pourrait être agité lors des JO de Pyeongchang. Une petite victoire pour les supporters et les athlètes russes.

La présence du drapeau d'un pays suspendu de participation aux JO ne peut pas être interdite si son comité national est reconnu par le Comité international olympique, a expliqué le CIO à la demande de Sputnik.

«La démonstration d'un drapeau par des spectateurs et des supporters d'un pays dont le comité national olympique est reconnu, même s'il est temporairement suspendu, ne peut pas être interdite. Néanmoins, si elle se révèle une manifestation politique organisée, le CIO peut considérer l'application de la décision de son Comité exécutif du 5 décembre 2017», lit-on dans la déclaration du CIO.

Auparavant, le Comité olympique russe avait réclamé une confirmation du CIO concernant l'absence d'une telle interdiction.

Selon les règles des JO, les drapeaux des pays qui n'y prennent pas part sont interdits. Le 5 décembre, le CIO a banni la Russie des JO 2018, tout en autorisant les athlètes russes qui n'étaient pas soupçonnés de dopage d'y participer en tant qu'«athlètes olympiques en provenance de Russie».

Les JO d'hiver auront lieu à Pyeongchang, en Corée du Sud, du 9 au 25 février.

Dossier:
Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)

Lire aussi:

Un épidémiologiste de l’Institut Pasteur met en garde la France
Cas de Covid-19 importés d’Algérie: «on donne le bâton pour se faire battre»
Certains gels hydro-alcooliques peuvent cacher un danger mortel
Macron a déjà contredit Castex sur le remaniement, moins de 48 heures après sa nomination
Tags:
JO 2018 de Pyeongchang, Comité international olympique (CIO), Comité olympique de Russie (ROC), Pyeongchang, Corée du Sud, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook