Actualités
URL courte
Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)
1120
S'abonner

Aux Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang, en Corée du Sud, les skieurs iraniens auront des rivaux très forts venus d’Europe, des États-Unis et de pays tels que la Chine, le Japon et la Corée qui peuvent s’entraîner pendant les 12 mois de l’année, mais cela ne les décourage pas, a déclaré à Sputnik un responsable de la Fédération iranienne de ski.

Les skieurs iraniens vont participer aux épreuves de deux des 15 disciplines aux Jeux olympiques d'hiver 2018 de Pyeongchang, en Corée du Sud, a raconté dans un entretien accordé à Sputnik Morteza Mohsenpur, directeur des relations publiques de la Fédération iranienne de ski alpin.

L’Iran se prépare aux JO d’hiver en Corée du Sud
© Photo. فدراسیون اسکی ایران
L’Iran se prépare aux JO d’hiver en Corée du Sud

«Ainsi, Samane Birami Bahar et Seyed Sattar Seyed participeront aux courses contre la montre. Mohammad Kia Bandsari et Foruq Abbasi disputeront le combiné alpin», a précisé l'interlocuteur de l'agence.

L’Iran se prépare aux JO d’hiver en Corée du Sud
© Photo. فدراسیون اسکی ایران
L’Iran se prépare aux JO d’hiver en Corée du Sud

Et d'ajouter que la vraie préparation aux JO de Pyeongchang n'avait commencé que l'été dernier à l'Académie olympique nationale, ainsi que sur les pentes des stations de ski alpin de Dizin et de Shemshak.

«Ces dernières années et surtout l'année qui s'est écoulée, il y avait très peu de neige en Iran. Heureusement, certaines bases d'entraînement, y compris la piste du ski alpin à Darbandsar, sont équipées de canons à neige. Aussi, ne doit-on plus attendre qu'il neige», a poursuivi le responsable.

L’Iran se prépare aux JO d’hiver en Corée du Sud
© Photo. فدراسیون اسکی ایران
L’Iran se prépare aux JO d’hiver en Corée du Sud

Selon ce dernier, pendant la période de préparation aux JO, les skieurs iraniens ont même réussi à décrocher des médailles dans des compétitions internationales.

«Par ailleurs, nos sportifs se sont rendus en Autriche où ils se sont entraînés avec les meilleurs skieurs du monde. […] Il est évident que pour le moment nous ne pouvons pas rivaliser avec les skieurs américains ou européens qui peuvent s'entraîner pendant les 12 mois de l'année. Quoi qu'il en soit, nous faisons tout pour que le niveau de nos athlètes se rapproche de leur niveau», a expliqué M.Mohsenpur.

La Corée du Sud accueille les JO d'hiver 2018 du 9 au 25 février tandis que les Jeux paralympiques commenceront le 9 mars.

Dossier:
Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)

Lire aussi:

Un Boeing 737 se disloque lors de l'atterrissage en Inde, 20 morts et plus de 100 blessés - images
Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Une autre crise se profile à l’horizon et pourrait être pire que le Covid-19, affirme Bill Gates
Tags:
préparation, rival, entrainement, médaille, épreuve, ski alpin, JO 2018 de Pyeongchang, Comité international olympique (CIO), Morteza Mohsenpur, Pyeongchang, Corée du Sud, Autriche, Europe, Iran, Chine, Japon, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook