Ecoutez Radio Sputnik
    Comité international olympique (CIO)

    Le CIO refuse une participation aux JO aux 15 sportifs russes blanchis par le TAS

    © Sputnik . Anton Denisov
    Actualités
    URL courte
    Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)
    23132
    S'abonner

    Le Comité international olympique a refusé d’inviter aux Jeux olympiques de Pyeongchang 15 Russes bannis à vie pour dopage puis blanchis par le Tribunal arbitral du sport, selon un communiqué de presse du CIO publié sur son site.

    Le CIO a refusé d'inviter 15 Russes devenus éligibles aux Jeux olympiques de Pyeongchang qui ont pourtant vu leur suspension à vie pour dopage complètement levée par le Tribunal arbitral du sport (TAS).

    Le 1er février, le TAS a donné raison à 28 des 42 sportifs russes ayant fait appel contre la décision du CIO de les suspendre à vie et d'annuler leurs résultats aux Jeux olympiques d'hiver 2014 de Sotchi. Sur ces 28 sportifs, seuls 15, dont deux entraîneurs, sont éligibles, les autres étant soit retraités, soit non-éligibles.

    Le Comité national olympique de Russie a demandé au CIO d'envoyer les invitations à Pyeongchang aux 15 Russes disculpés, qui sont 13 sportifs et deux entraîneurs.

    L'entraîneur des patineuses russes Pavel Abratkevitch n'a pas été étonné par la décision du CIO.

    «Nous savions parfaitement que le CIO n'inviterait pas nos sportifs, tout comme il n'a pas invité, se basant sur les mêmes critères, les athlètes qui n'avaient rien à voir avec les JO de Sotchi et étaient encore jeunes au moment des faits», a-t-il indiqué à Sputnik.

    Le patineur Alexandre Roumiantsev, lui aussi, n'a pas été surpris par la position du CIO, bien qu'il soit prêt à partir pour Pyeongchang à tout instant.

    «Après les déclarations d'hier du CIO, il était évident que c'est à cela que tout aboutirait. Ils contestent la décision du TAS, ce qui est étonnant. On nous a calomnié, sans s'excuser ensuite», a-t-il signalé.

    En décembre dernier, le CIO avait annoncé que les sportifs russes jugés «propres» seraient admis aux Jeux olympiques, mais auraient le statut d'athlètes olympiques de Russie et se produiraient sous les couleurs du drapeau olympique.

    Dossier:
    Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)
    Tags:
    invitation, JO 2018 de Pyeongchang, Tribunal arbitral du sport (TAS), Comité international olympique (CIO)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik