Actualités
URL courte
Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)
2122
S'abonner

La Russie «regrette sincèrement» la non-invitation aux JO de Pyeongchang par le Comité international olympique de 15 sportifs russes éligibles qui ont été blanchis par le Tribunal arbitral du sport.

Le Kremlin regrette la décision du Comité international olympique (CIO), qui a refusé d'inviter aux Jeux olympiques de Pyeongchang 15 sportifs russes bannis à vie pour dopage puis blanchis par le Tribunal arbitral du sport (TAS), a déclaré lundi le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.

Le 1er février, le TAS a donné raison à 28 des 42 sportifs russes ayant fait appel contre la décision du CIO de les suspendre à vie et d'annuler leurs résultats aux Jeux olympiques d'hiver 2014 de Sotchi. Sur ces 28 sportifs, seuls 15, dont deux entraîneurs, sont éligibles, les autres étant soit retraités, soit non-éligibles.

Le Comité olympique russe a demandé au CIO d'envoyer des invitations à Pyeongchang aux 15 Russes disculpés, 13 sportifs et deux entraîneurs, mais s'est vu opposer un refus à sa demande.

«Nous regrettons sincèrement cette décision», a dit M. Peskov au sujet de la démarche du CIO.

La Russie poursuivra le dialogue avec le CIO en vue de défendre les intérêts des Russes et d'assurer la participation des sportifs disculpés aux JO de Pyeongchang, a encore assuré le porte-parole du Kremlin.

 

Dossier:
Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)

Lire aussi:

Sous-marins: «trahison» pour le ministère des Armées, mais pas de «catastrophe industrielle» pour Le Maire
Sous-marins australiens: la Russie tourne la France en dérision en rappelant les Mistral
Macron évoque la possibilité de «lever le pass» dans certains territoires
«Éric Zemmour continue de me harceler», affirme la chroniqueuse Hapsatou Sy
Tags:
Russie, Dmitri Peskov, Comité international olympique (CIO), Tribunal arbitral du sport (TAS), JO 2018 de Pyeongchang, sport
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook