Actualités
URL courte
2085
S'abonner

Un millier d'agents de sécurité a été touché par une épidémie et doit se retirer des Jeux olympiques qui débutent officiellement vendredi prochain.

Plus de 1.200 employés d'une entreprise privée chargée d'assurer l'ordre aux Jeux olympiques de Pyeongchang, en Corée du Sud, ont été contaminés par une entérobactérie.

Dimanche dernier, 41 personnes se sont plaintes de violentes diarrhées. Les malades ont été rapidement hospitalisées, les médecins ont constaté qu'ils avaient contracté un norovirus, a annoncé l'AFP.

«Ces 1.200 personnes contraintes d'abandonner leur fonction ont été remplacées par 900 militaires», a déclaré un représentant du comité d'organisation des Jeux olympiques.

Les autorités sanitaires ont entamé une enquête. Tous les employés touchés étaient logés dans un centre pour jeunes de Pyeongchang, séparé du village des athlètes.

Il semble que l'agent pathogène responsable de cette situation soit le norovirus à l'origine de la plupart des gastro-entérites qui peut se transmettre notamment par l'eau.

Les Jeux olympiques débutent officiellement le 9 février et dureront jusqu'au 25 février.

Lire aussi:

Cinq morts, dont un enfant, et des blessés en Allemagne où une voiture a foncé sur des piétons - images
Un eurodéputé surpris dans une orgie à Bruxelles présente sa démission
Cette photo prise dans une unité Covid-19 devient virale
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Tags:
virus, JO 2018 de Pyeongchang, AFP, Pyeongchang, Corée du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook