Actualités
URL courte
Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)
2250
S'abonner

Les pom-pom girls nord-coréennes ont fait leur entrée aux Jeux olympiques dans la ville de Gangneung, en Corée du Sud. Pendant l’épreuve du short-track, sport de prédilection pour beaucoup de Sud-Coréens, l’équipe des beautés du Nord a encouragé les sportifs, scandant «La Corée du Nord et la Corée du Sud ne font qu'une».

«Retrouvez plus d'articles sur les JO-2018 dans notre dossier spécial»

L'armée des beautés nord-coréenne a fait sensation aujourd'hui dans la ville olympique de Gangneung, en Corée du Sud. Pas moins d'une centaine de pom-pom girls, habillées en anoraks et pantalons rouges, aux couleurs de la Corée du Nord, ont multiplié chants, encouragements et applaudissements, agitant des drapeaux de l'unification coréenne, lors de la première session des épreuves olympiques de patinage de vitesse sur piste courte, a signalé l'AFP.

​Arrivées en cortège ordonné à la patinoire de Gangneung, ville côtière accueillant les sports de glace, à une trentaine de minutes des sites des disciplines de montagne, sous les ordres d'une chef de chœur, elles ont chanté, applaudi, encouragé sans répit, parfois en brandissant le drapeau de l'unification coréenne, silhouette bleu clair de la péninsule sur fond blanc, toujours en bougeant parfaitement en rythme et tout sourire. Elles ont même invité, avec succès, les spectateurs à faire une ola.

Peu de temps avant l'arrivée du Président sud-coréen Moon Jae-in et du vice-Président américain Mike Pence, les Nord-Coréennes, selon des spectateurs installés dans les tribunes à proximité, ont scandé «La Corée du Nord et la Corée du Sud ne font qu'une», invitant le public à leur répondre, ce qu'ont fait certains, selon l'AFP.

​Vendredi, les pom-pom girls envoyées par le Nord avaient assisté à la cérémonie d'ouverture des JO 2018, qui se veulent être les «Jeux de la paix» entre deux pays qui n'ont pas signé d'armistice après la guerre de Corée en 1953, rappelle l'agence. Les délégations des deux Corées avaient défilé ensemble.

Dossier:
Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)

Lire aussi:

En direct: une forte explosion se produit à Madrid, au moins trois morts - vidéos
Covid-19: «si le vaccin ne fonctionne pas, on n’a pas de plan B», estime une virologue
Les Français pour le passeport vaccinal? «Ils sont terrifiés et prêts à céder leurs libertés individuelles»
Trump en contact avec Poutine le jour de l’assaut du Capitole? Le Kremlin répond à Hillary Clinton
Tags:
pom-pom girls, sport, patinage de vitesse, JO 2018 de Pyeongchang, Moon Jae-in, Mike Pence, Gangneung, Corée du Nord, Corée du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook