Actualités
URL courte
Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)
2110
S'abonner

La visite de la délégation nord-coréenne à Pyeongchang a suscité l’intérêt de la communauté internationale. D’autant plus que parmi les personnes arrivées figuraient la sœur de Kim Jung-un et le chef de l’État nord-coréen. Presque tous leurs faits et gestes se trouvaient dans le viseur des médias et ont été immortalisés en photos.

Durant trois jours, la délégation nord-coréenne, qui comptait notamment la sœur de Kim Jung-un, Kim Yo-jong, et le chef de l'État de la Corée du Nord, Kim Yong-nam, est restée à Pyeongchang pour les JO d'hiver. Quels étaient leur agenda et leurs déplacements en Corée du Sud? En voici quelques-uns des meilleurs moments.

La délégation est arrivée à Pyeongchang le 9 février. Kim Yo-jong était au centre de l'attention.

​Plus tard dans la journée, elle a assisté à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver. De nouveau, elle a été suivie de très près par de nombreux médias.

​Le 10 février, les membres de la délégation nord-coréenne ont été reçus à la Maison Bleue, la résidence présidentielle sud-coréenne, où ils ont eu un entretien de près de trois heures avec le Président Moon Jae-in.

​Le même jour, la délégation a assisté au match de hockey féminin.

​Le 11 février, le jour de son départ, Kim Yo-jong s'est rendue à Séoul pour admirer la performance de l'orchestre nord-coréen Samjiyon au Théâtre national de Séoul. Elle était assise à côté de Moon Jae-in.

Dossier:
Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)

Lire aussi:

Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Covid-19: «Président africain cherche clinique européenne?» Revenez une autre fois!
Tags:
délégation, JO 2018 de Pyeongchang, Moon Jae-in, Kim Yo-jong, Kim Jong-un, Kim Yong-nam, Corée du Sud, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook