Actualités
URL courte
Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)
3112
S'abonner

Deux sportifs russes, Sergueï Griaztsov et Dmitri Popov, admis aux Jeux olympiques 2018, ne figurent pas pour une raison inconnue sur la liste définitive des sportifs russes autorisés à se rendre à Pyeongchang.

Retrouvez plus d'articles sur les JO-2018 dans notre dossier spécial

Pour des raisons inconnues le patineur Sergueï Griaztsov et le bobeur Dmitri Popov, admis aux Jeux olympiques, sont absents de la liste définitive des sportifs russes autorisés à se rendre à Pyeongchang.

Le Comité olympique de Russie (COR) avait présenté au comité d'examen des invitations une liste de 500 sportifs, dont 389, MM.Griaztsov et Popov compris, ont été retenues. Cependant ces deux athlètes sont absents, pour une «raison inconnue», de la liste définitive de sportifs admis aux JO.

Lors des audiences du TAS examinant l'appel de 47 Russes (dont Sergueï Griaztsov et Dmitri Popov) les parties en sont venues à la conclusion que le patineur et le bobeur avaient le droit de participer aux Jeux. Cependant un panel du TAS à Pyeongchang a jugé les demandes des sportifs contestables.

Le service de presse du CIO a déclaré que les deux sportifs n'avaient pas été inclus sur la liste définitive par le COR.

«Pour certaines raisons ces deux sportifs sont apparus sur la liste des athlètes ayant intenté une action contre le CIO auprès du TAS, bien qu'ils n'aient pas été visés par le CIO. L'équipe de juristes du CIO a évoqué cette question pendant les audiences du TAS et les affaires de ces deux sportifs ont été retirées de la liste des requêtes examinées», a ajouté le CIO.

Précédemment la chambre ad hoc du TAS installée à Pyeongchang pendant la durée des Jeux avait rejeté l'appel déposé le 6 février par 32 sportifs russes contre la décision du CIO de ne pas les inviter, ainsi que de 13 sportifs et deux entraîneurs russes suspendus à vie par le CIO pour la violation des règles anti-dopage pendant les JO de Sotchi, mais blanchis par le TAS.

 

Dossier:
Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)

Lire aussi:

Le général Lecointre quitte son poste au commandement des armées
Le traitement anti-Covid de l’Institut Pasteur de Lille reçoit le feu vert pour les essais cliniques
Le refus de Biden de tenir une conférence de presse avec Poutine expliqué
Tags:
invitation, Tribunal arbitral du sport (TAS), Comité international olympique (CIO), Comité olympique de Russie (ROC), Pyeongchang
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook