Ecoutez Radio Sputnik
    JO 2018 de Pyeongchang

    Même en comité réduit, la sélection russe réserve de belles surprises aux JO

    © Sputnik . Ramil Sitdikow
    Actualités
    URL courte
    Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)
    12413

    Le skieur acrobatique russe Ilya Burov, 26 ans, a décroché ce 18 février la médaille de bronze aux JO. Une consécration inattendue mais très importante. La victoire dans cette discipline ainsi que dans de nombreuses autres interviennent alors que des dizaines de sportifs russes n’ont pas été autorisés à se rendre à Pyeongchang.

    Retrouvez plus d'articles sur les JO-2018 dans notre dossier spécial

    En dépit du fait que de nombreux champions russes n'ont pas pu prendre part aux JO 2018, d'autres athlètes, avec moins d'expérience, ont «comblé ce vide». En outre, certains ont réservé de belles surprises dans des disciplines où personne ne les attendait. C'est le cas du skieur acrobatique Ilya Burov, qui a remporté une médaille de bronze ce dimanche.

    Ski acrobatique

    C'est la première fois qu'un athlète de Russie est victorieux dans cette discipline.

    ​Selon le sportif, il a eu des doutes sur sa participation à cette compétition, tenant compte de la situation s'étant créée autour de l'équipe russe.

    «Bien sûr, j'y ai pensé. Mais, vous voyez, tout s'est bien passé, même sous bannière olympique. D'ailleurs, cette saison, les médecins antidopage étaient là souvent», a souligné le sportif.

    Comme l'a signalé l'athlète à Sputnik, il espère participer aux prochains JO qui auront lieu en Chine.

    Patinage de vitesse

    Outre la victoire d'Ilya Burov, il y a eu d'autres grandes surprises durant ces JO d'hiver, comme la patineuse de vitesse russe Natalia Voronina, seulement 23 ans, qui a remporté la médaille de bronze dans l'épreuve du 5.000 mètres, le 16 février. Pour elle, ce sont les premiers JO de sa carrière.

    Hockey sur glace

    Les joueurs russes de hockey sont aussi un autre bel exemple. Ils se sont qualifiés le 17 février pour les quarts de finale après avoir férocement bataillé contre les Américains pour finir sur le score de 4 à 0. Et cela malgré le fait que de nombreux membres expérimentés de l'équipe de hockey n'ont pas été autorisés à prendre part aux compétitions olympiques.

    Ski de fond

    L'équipe russe de ski de fond ne cesse de réjouir tous les férus de ce sport. Ce dimanche, sur le relais 4x10 km, les athlètes de Russie se sont emparés de l'argent.

    Il s'agit déjà de la cinquième médaille des skieurs russes aux JO d'hiver en Corée du Sud. Le 17 février, les skieuses avaient décroché le bronze dans le relais 4x5 km.

    Plus tôt, trois autres sportifs, Denis Spitsov, Alexander Bolshunov et Yulia Belorukova avaient remporté chacun une médaille de bronze en ski de fond individuel.

    ​Pourtant, presque tous ces skieurs sont des novices des compétitions d'un tel niveau, et personne ne pouvait savoir qu'aux JO d'hiver cette équipe remporterait des médailles.

    Au total, la Russie s'est emparée de 11 médailles, dont trois de bronze et huit d'argent.

    168 sportifs russes considérés comme «propres» par le CIO sont admis à participer aux JO mais sous la bannière olympique, en raison de la suspension du Comité olympique russe.

    Dossier:
    Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)

    Lire aussi:

    JO: sans hymne et sans drapeau, les athlètes russes ont réussi à faire «un petit miracle»
    «Fierté nationale»: les fondeurs russes ont remporté huit médailles olympiques
    Les skieurs Bolshunov et Larkov apportent deux médailles olympiques à la Russie
    Tags:
    bannière, athlètes, argent, bronze, médailles olympiques, Corée du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik