Ecoutez Radio Sputnik
    Alina Zagitova

    Alina Zagitova, étoile montante du patinage artistique, comme vous ne l’avez jamais vue

    © Sputnik . Vladimir Pesnya
    Actualités
    URL courte
    Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)
    5340

    Jeune, talentueuse et discrète, Alina Zagitova, âgée de seulement 15 ans, est considérée comme une des étoiles montantes du patinage artistique russe. Sa discipline exigeante laisse-t-elle du temps à la jeune fille pour elle-même? Quels sont ses rêves et ses projets dans la vie? Voici ce qu’Alina apprend à ce sujet aux journalistes.

    Retrouvez plus d'articles sur les JO-2018 dans notre dossier spécial

    À peine entrée dans la cour des adultes, Alina Zagitova, cette patineuse prodige de 15 ans, ne cesse de ravir ses admirateurs aux quatre coins de la planète. Après avoir établi un nouveau record mondial du programme court aux Jeux olympiques de Pyeongchang, elle sera opposée le vendredi 23 février, lors du programme libre, à son amie et principale rivale, Evgenia Medvedeva.

    Mais au-delà des succès dans son sport qui l'ont portée au sommet du palmarès mondial des patineuses artistiques, que sait-on aujourd'hui de sa vie et de ses projets?

    ❤👏❤ @azagitova #alinazagitova #coc2017 #figureskating

    Публикация от Alina Zagitova (@alina_zagitova_fans) Ноя 4, 2017 в 6:06 PDT

    Quel lien entre Alina Zagitova et la talentueuse gymnaste Alina Kabayeva?

    Disciple d'Eteri Tutberdze, Dame de Fer du patinage russe, celle qui a formé les brillantes Yulia Lipnitskaya et Evgenia Medvedeva, Alina est née en 2002 à Ijevsk, dans la République d'Oudmourtie (Oural), dans la famille du célèbre entraîneur de hockey. Sa maman rêvait de devenir patineuse artistique. Amoureux du sport, ses parents ont prénommée leur fille en l'honneur de la talentueuse gymnaste Alina Kabayeva.

    Par ailleurs, c'est Mme Kabayeva qui reste jusqu'à ce jour l'incontournable idole d'Alina dans le sport.

    «C'est une grande sportive et elle a beaucoup fait pour notre pays», a-t-elle dévoué son respect pour la gymnaste dans une interview à R-Sport.

    Pour Alina, sa passion pour le sport est sa véritable destinée. La jeune fille a découvert la glace pour la première fois à l'âge de cinq ans; elle a commencé à faire du patinage artistique deux ans plus tard.

    💃🏻🎭🇷🇺🇸🇮❤️

    Публикация от Alina Zagitova (@azagitova) Сен 26, 2016 в 12:10 PDT

    Début difficile

    Il ne faut pas croire que le talent est la seule condition pour atteindre le sommet. Ce chemin est parsemé d'embûches. Celui d'Alina ne fait pas exception. Son succès est, avant tout, le fruit du travail passionné et discipliné de la patineuse aussi bien que de son entraîneur.

    À l'âge de dix ans, lors d'une performance à Moscou, Alina a fait la connaissance de Tutberdze et a alors commencé à s'entraîner avec elle. Toutefois, le début de leur collaboration n'a pas été facile.

    «Trois mois plus tard, je l'ai renvoyée puis reprise. Pour moi, il est crucial que le sportif travaille par lui-même et Alina ne comprenait pas complètement notre système», expliquait plus tard aux journalistes la Dame de fer du patinage russe.

    Par ailleurs, Alina a avoué elle-même qu'à ses débuts, elle avait le trac devant son entraîneur.

    «Aujourd'hui, nos relations ont changé. Elle a commencé à mieux me sentir, moi pareil. Chaque jour nous discutons beaucoup et pas seulement de sport. Elle me donne des conseils pour la vie. Elle est exigeante sur la glace mais dans la vie c'est une personne très calme», a expliqué la jeune patineuse.

    Son astuce pour combattre le stress avant les compétitions

    Bien sûr, avant d'entrer sur la glace, Alina ressent fortement le stress mais elle a appris à le maîtriser. Son secret serait toutefois assez simple.

    «Je me calme en pensant que j'ai déjà fait tout cela pendant les entraînements et que j'ai le meilleur entraîneur dans le monde. C'est ainsi que progressivement j'ai réussi à me mettre dans la tête qu'il n'y avait pas de raison de paniquer», a-t-elle expliqué.

    Secrets de maquillage et… Evgenia Medvedeva

    À ses 15 ans, Alina prend l'exemple de beauté de ses collègues, plus âgées qu'elle.

    «Lorsque je suis arrivée dans le groupe de Mme. Tutberdze, j'ai vu comment les autres patineuses, Evgenia Medvedeva, Yulia Lipnitskaya prenaient soin d'elles et j'ai commencé à me maquiller moi-aussi. Bien sûr, je cherchais un style à moi», a-t-elle relaté.

    Женя я тебя поздравляю,ты большая молодец❤️😘😘

    Публикация от Alina Zagitova (@azagitova) Дек 10, 2016 в 1:57 PST

    Par ailleurs, comme toutes les jeunes filles de son âge, Alina a tenté des expériences assez particulières.

    «J'ai essayé le rouge à lèvres noir et violet mais je ne suis jamais sortie comme ça dans la rue», a-t-elle expliqué.

    Dans une interview accordée au journal Sovetskiy sport, la jeune fille a également avoué qu'elle était abonnée aux blogs consacrés aux questions de beauté.

    «Je regarde certains bloggeurs, des vidéos qui apprennent comment bien se maquiller, quels nouveaux produits de beauté apparaissent ou comment faire de différents types de coiffure», a-t-elle alors annoncé.

    Amitié ou rivalité

    Dans le sport, la rivalité existe toujours mais selon Alina cela n'empêche aucunement l'amitié.

    «Je n'ai jamais fait concurrence à qui que ce soit. Pendant les entraînements, on joue des fois. Eteri [Tutnerdze] nous dit: "Toi, tu réalises ce saut, et toi l'autre". Nous ne sommes pas rivales», a expliqué la jeune sportive, interrogée par l'agence R-Sport.

    «La concurrence incite à aller plus loin. Avec Evgenia [Medvedeva], nous sommes avant tout amies et dans le sport, il est impossible de vivre sans rivalité. Elle existe toujours», a-t-elle ajouté dans une interview accordée aux journalistes après avoir établi un nouveau record mondial lors des Jeux olympiques en Corée du Sud.

    Pas accro des réseaux sociaux

    À la différence de son amie Evgenia Medvedeva, Alina n'utilise pas beaucoup des réseaux sociaux.

    «Je publie rarement des photos sur Instagram. Seulement des choses qui sont liées avec des émotions très fortes. Par exemple, au Japon, on m'a offert beaucoup de jouets. Cela m'a fait très plaisir et donc j'ai partagé cette photo», a-t-elle raconté.

    Ses rêves et… un restaurant japonais

    Même si elle vient de débuter, Alina sait ce qu'elle aimerait faire lorsqu'elle aura mis un terme à sa carrière dans le patinage artistique. Ainsi, elle a avoué vouloir ouvrir son propre restaurant japonais.

    Dans la cuisine japonaise, elle préfère plus que tout les sushis et les makizushi.

    Comme toutes les sportives, Alina fait attention à sa ligne et à son régime alimentaire mais de temps en temps elle s'offre le plaisir de manger du chocolat.

    Le 21 février, Alina Zagitova a établi un nouveau record du monde avec un score de 82,92 points. Elle a battu le record d'Evgenia Medvedeva, 18 ans, qui avait obtenu 81,61 points, améliorant ainsi son dernier record du monde.

    Le programme libre en patinage artistique aura lieu le 23 février.

    Dossier:
    Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)

    Lire aussi:

    Alina Zagitova, cette étoile montante du patinage artistique russe
    Les nominés aux 100 plus beaux visages du monde selon TC CANDLER
    Medvedeva et Zagitova, ces deux prodiges russes qui donnent le la du patinage artistique
    Tags:
    sportives, compétition, sport, patinage artistique, JO 2018 de Pyeongchang, Alina Zagitova, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik