Ecoutez Radio Sputnik
    Martin Fourcade aux JO d'hiver 2018

    Fourcade: les Russes «soumis à des règles bien plus strictes que d'autres athlètes»

    © Sputnik . Alexeï Filippov
    Actualités
    URL courte
    Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)
    6421

    Le champion olympique français, Martin Fourcade, estime que les athlètes russes qui ont été admis aux JO d’hiver 2018 ont le droit de retrouver leur drapeau national lors de la cérémonie de clôture et s’oppose en outre à l’initiative de boycotter l’étape de la Coupe du monde de biathlon prévue en mars en Russie.

    Retrouvez plus d'articles sur les JO-2018 dans notre dossier spécial

    S’ils avaient été soumis au même régime que les Russes, beaucoup d’athlètes d’autres pays n’auraient pas eu le droit de participer aux Jeux olympiques de Pyeongchang, estime le quintuple champion olympique de biathlon Martin Fourcade, jugeant en outre que les sportifs russes ont le droit de défiler sous leur drapeau national. 

    «Si j'ai été plutôt partisan des positions radicales du  CIO [Comité international olympique, ndlr] contre ceux qui avaient triché à Sotchi, j'estime que les athlètes qui sont là ont le droit de défiler sous leur drapeau. […] Ce serait un bel hommage à leur rendre, parce qu'ils ont vécu des Jeux compliqués», a-t-il déclaré, cité par l’agence AFP. 

    Et de souligner que les athlètes admis aux Jeux ont été soumis à des règles bien plus strictes que d'autres athlètes. 

    «Il y a beaucoup d'athlètes d'autres nations qui n'auraient pas eu le droit de participer aux Jeux olympiques s'ils avaient été soumis au même régime que les Russes», a-t-il expliqué.

    Pour rappel, la commission exécutive du CIO doit se prononcer samedi ou dimanche sur la levée de la suspension du Comité olympique russe.

    Non au boycott de l’étape de Coupe du monde en Russie 

    La star du biathlon ne soutient en outre pas l’initiative de boycotter l’étape de la Coupe du monde prévue en mars prochain dans la ville russe de Tioumen. 

    «Ma position sur le dopage et sur les Russes qui ont triché est claire mais ma position sur la Russie n'est pas la même, a expliqué le Français. C'est un pays qui est fan de biathlon et j'estime que le public russe n'a pas à être puni pour l'éternité», a-t-il déclaré. 

    Pour rappel, des athlètes tchèques et américains avaient annoncé vendredi leur intention de boycotter l’événement. 

    Dossier:
    Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)

    Lire aussi:

    Poutine s'exprime sur la participation des athlètes russes sous la bannière neutre aux JO
    Poutine s'excuse auprès des athlètes russes pour ne pas les «avoir protégés»
    Des boycotts aux scandales de dopage: ô sport, tu es la paix!
    Tags:
    restrictions, athlètes, boycott, drapeau, dopage, biathlon, Comité international olympique (CIO), Martin Fourcade, Tioumen, République tchèque, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik