Ecoutez Radio Sputnik
    Cheerleading

    JO 2018: les cheerleaders russes au programme de la cérémonie de clôture

    © Sputnik . Alexey Malgavko
    Actualités
    URL courte
    Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)
    290

    Avec les représentants de sept autres pays qui occupent des positions leaders dominantes dans le mouvement olympique mondial, les cheerleaders russes vont participer à la cérémonie de fermeture clôture des JO d'hiver à Pyeongchang, en Corée du Sud, a annoncé à Sputnik Andreï Kravtchenko, vice-président de la Fédération russe de cheerleading.

    Retrouvez plus d'articles sur les JO-2018 dans notre dossier spécial

    Dans leur show d'un quart d'heure, les cheerleaders allemands, américains, canadiens, norvégiens, néerlandais, russes, sud-coréens et suisses montreront tant des éléments de leurs propres programmes que leur numéro conjoint au sein d'une équipe internationale, a raconté à Sputnik Andreï Kravtchenko qui accompagne les athlètes russes à Pyeongchang.

    «Nous ne savons pas encore ce que ce sera au juste et nous ne le verrons que dimanche 25 février. Quoi qu'il en soit, ce sera un événement historique pour tout le cheerleading mondial, les cheerleaders ne s'étant pas encore reproduits lors des Jeux olympiques», a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

    Et d'ajouter que ce spectacle avait pour objectif de parler au monde entier du cheerleading comme d'un sport à part entière. Il y a dix-huit mois, il a déjà été enregistré par le Comité international olympique (CIO) comme candidat potentiel au programme des JO. Et ce, d'autant plus, que cette année, le cheerleading souffle ses cent bougies et qu'il se développe activement sur tous les continents.

    «À ce jour, toutes les conditions se trouvent réunies pour qu'en 2020, lors des JO à Tokyo, le cheerleading devienne une discipline de démonstration et figure au programme lors des JO 2024 à Paris ou des J0 2028 à Los Angeles. Il est toutefois difficile de prévoir dès à présent le soutien qu'accordera le CIO à cette initiative. Toujours est-il que l'Association coréenne de cheerleading y croit, tout comme nous. Aussi, les Sud-Coréens ont-ils tout fait pour que l'actuelle performance ait lieu», a souligné M.Kravtchenko.

    Selon ce dernier, le programme qui sera présenté lors de la cérémonie de clôture à Pyeongchang aura certaines restrictions, vu que les cheerleaders se produiront dehors, par des températures plutôt fraîches.

    «Quant à nos athlètes, je ne me fais pas de souci, car ils s'illustreront bien tant sous la neige que sous la pluie… Il ne sera évidemment pas facile pour eux de s'y préparer et de se réchauffer par le temps qu'il fait […] Pourtant, ce sera la clôture des JO, et nous devrons présenter une performance idéale», a conclu l'interlocuteur de Sputnik.

    Apparu aux États-Unis dès le XIXe siècle, le cheerleading est aujourd'hui d'une grande popularité dans le monde. Le show des charmantes supportrices est devenu un sport à part entière. Des clubs sportifs de pom-pom girls existent actuellement dans 50 pays, notamment en Russie, où ce sport acrobatique est une activité assez récente.

    Dossier:
    Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)

    Lire aussi:

    Les grid girls parties, les pom-pom girls arrivent! (images)
    Le Wall Street Journal «attribue» le titre de plus stylée à l’équipe russe aux JO
    Le drapeau russe flottera sur les JO de Pyeongchang
    Tags:
    cheerleading, cérémonie de clôture, pom-pom girls, sport, JO 2018 de Pyeongchang, Comité international olympique (CIO), Sputnik, Andreï Kravtchenko, Pyeongchang, Corée du Sud, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik