Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    La protection des fôrets contre les incendies en Russie: une nouvelle conception

    Opinion
    URL courte
    0 11
    MOSCOU, 10 septembre (par Tatiana Sinitsyna, commentatrice de RIA-Novosti).

    Septembre achève la saison des incendies en Russie. Cette année, elle a été moins grave. Environ 20 000 incendies ont été enregistrés dans le pays, le feu a détruit plus de 400 000 hectares de forêts. Il est à signaler que ces dix dernières années, on a enregistré, en moyenne, 34 000 incendies qui ont embrasé jusqu'à 2 millions d'hectares de forêts par an.

    Cependant, les statistiques précises sur les incendies sur tout le territoire du pays n'existent pas encore. "Dans certaines régions du Nord de la Sibérie et de l'Extrême-Orient russe, en raison de l'absence d'infrastructure, les incendies ne sont pas enregistrés", a dit le membre de l'Académie des sciences naturelles de Russie Gueorgui Korovine, directeur du Centre des problèmes de l'écologie et de la productivité des forêts de l'Académie des sciences de Russie. Selon l'académicien, ces incendies pourraient être enregistrés par les satellites, mais les indices spatiaux divergent souvent avec les données des services terrestres.

    La situation favorable de 2004 s'explique, pour beaucoup, par l'été froid et pluvieux. Mais les employés chargés de protéger les forêts voudraient que les incendies soient prévenues non seulement par les forces de la nature. Ils voudraient que leur lutte contre les incendies soit efficace. Le projet de Conception de la protection des forêts contre les incendies a été élaboré à cette fin. Selon Albert Kasparov, chef de la Direction de la protection des forêts de l'Agence fédérale des forêts, le ministère des Ressources naturelles soumettra bientôt ce document au gouvernement.

    La Conception reflète les orientations principales du développement des services russes chargés de prévenir les incendies de forêts, ainsi que de nouvelles approches du problème de la lutte contre le feu. "Nous déterminerons où nous devons éteindre les incendies et où il ne faut pas le faire", a-t-il dit. Ce principe n'est pas seulement rationnel, mais aussi justifié par la science. "Les cycles des incendies naturels existaient depuis la création du monde. Le feu n'est pas toujours l'ennemi de la forêt, affirme Gueorgui Korovine. Brûlant la vieille herbe sèche, le feu prépare le terrain pour les jeunes plantes, en aidant ainsi à améliorer le milieu dans lequel vivent les animaux sauvages, en détruisant les foyers des maladies et des parasites des forêts. Certains écosystèmes ont un besoin vital d'incendies. Par exemple, les pommes de certains pins s'ouvrent pour jeter les semences uniquement sous l'action du feu".

    Gueorgui Korovine qualifie d'erreur l'ancienne politique d'extinction de tous les foyers d'incendie sans exception. Par exemple, éteindre les incendies échappés au contrôle est, selon lui, le gaspillage les ressources allouées pour la protection des forêts. Il est bien plus rationnel d'investir dans le perfectionnement du système de prévention des incendies: l'achat de nouveaux équipements, le développement de l'aviation de protection des forêts. Conformément à la nouvelle Conception, cet objectif est posé devant les employés du secteur forestier.

    Lire aussi:

    Extrême-Orient russe: 12.000 ha de forêts ravagés par le feu en 24 heures
    Incendies catastrophiques en Algérie: plus de 1.000 ha de forêts détruits en 48h (photos)
    Territoire de Krasnoïarsk: plus de 50 incendies de forêt
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik