Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    Un conté d'été pour Noël: les débuts de John Neumeier au Bolchoï

    Opinion
    URL courte
    0 4 0 0
    Moscou, 22 décembre (par Olga Sobolevskaia, commentatrice de RIA-Novosti). "Il m'est plus facile de dire où je n'ai pas encore mis en scène le ballet "Le Songe d'une nuit d'été", reconnaît John Neumeier, 62 ans. Jusqu'à ce jour, c'était le Bolchoï de Moscou. Enfin, le 22 décembre, ce spectacle qui a parcouru le monde a été présenté au public russe. Le chorégraphe américain offre ce conte d'été de Shakespeare, de Mendelsohn et Lighetti à Moscou pour la fête de Noël.

    "Je suis heureux de travailler enfin avec la prestigieuse troupe du Bolchoï", a déclaré John Neumeier qui a donné son spectacle en location pour deux ans. Ce sont ses débuts à Moscou, mais pas en Russie. Il a déjà coopéré avec le théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg, éternel concurrent du Bolchoï. Les mérites de John Neumeier ont été reconnus officiellement en Russie dès 1992: il a été le premier lauréat du Prix international du ballet "Benois de la Danse" remis à Moscou.

    "Le Songe d'une nuit d'été" pour Noël est un clone du spectacle allemand mis en scène en 1977, année où John Neumeier, alors chef et directeur artistique du ballet d'Hambourg, avait mis en scène ce spectacle pour la première fois. En 1982, il l'avait présenté à l'Opéra de Paris, ensuite sur les principales scènes du ballet de Vienne, Copenhague, Stockholm, Dresde et d'autres villes. Au total, "Le Songe d'une nuit d'été" a été présenté 250 fois. "Il m'était très intéressant d'essayer de mettre en scène ce spectacle avec la troupe moscovite, parce que le Bolchoï est très riche en caractères scéniques", fait remarquer le chorégraphe.

    Les 130 ballets de John Neumeier, "une place particulière revient aux mises en scène en un acte qui ont émerveillé le monde dans les années 60, mais "Le Songe d'une nuit d'été" est un chef-d'oeuvre absolu", souligne Anatoli Iksanov, Directeur général du Bolchoï. Lorsque j'ai monté "Le Songe" à Hambourg, je voulais montrer une troupe de ballet capable de travailler commele MKHAT (Théâtre d'Art de Moscou, scène de Stanislavski) dans ses meilleurs jours ", a dit le chorégraphe. Il est arrivé à Moscou une semaine avant la première en vue de mettre les points sur les "i".

    Les artistes du Bolchoï s'inscrivent parfaitement dans le "système Neumeier". La tradition suppose que leur art scénique ne peut être considéré comme brillant que si, en plus de la danse impeccable du point de vue technique, ils montrent aussi une maîtrise d'acteurs. C'est ce qui sera montré dans "Le Songe d'une nuit d'été" par Nikolai Tsiskaridze et Svetlana Zakharova ("premiers parmi leurs égaux"), Andrei Ouvarov ("prince des ballets classiques") et la ravissante Svetlana Lounkina, Dmitri Belogolovtsev et Youri Klevtsov. Ce sont les artistes traditionnels au meilleur sens de ce terme. Avant John Neumeier, cela a été apprécié par d'autres chorégraphes occidentaux: par exemple, Roland Petit qui s'est installé solidement au Bolchoï et qui s'est vu attribuer le Prix d'Etat, prix suprême en Russie, pour le ballet "La dame de pique".

    John Neumeier n'est pas le premier à proposer une belle version du "Songe d'une nuit d'été" sous forme de ballet. En 1876, exactement un siècle avant le chorégraphe américain, le légendaire Marius Petipa, fondateur du ballet russe, avait présenté au public son interprétation des rêves miraculeux de Shakespeare. 30 ans plus tard, son exemple fut suivi par Mikhail Fokine, bon génie d'Anna Pavlova, de Vatslav Nijinski et de nombreux autres artistes. Ce ballet avait été mis en scène pour les élèves sortant de l'Ecole d'art théâtral de Saint-Pétersbourg. Vatslav Nijinski avait interprété alors l'un des rôles principaux du "Songe d'une nuit d'été" mis en scène par Mikhail Fokine. A propos, John Neumeier a rendu hommage à ce brillant danseur en 2000, en créant le ballet "Nijinski". Ce ballet figure parmi les meilleurs spectacles de John Neumeier, dont on peut citer "Hamlet", "Othello", "Roméo et Juillette", "Daphnis et Chloé", "Casse-noisettes", "La Dame aux camélias" et " La saga du Roi Arthur".

    "Le Songe d'une nuit d'été", ballet ayant une grande histoire qui nous rappelle les noms prestigieux, ouvre la nouvelle saison au Bolchoï. A la veille de Noël, Moscou se prépare aux fêtes, et notamment à la première du spectacle de John Neumeier.

    Lire aussi:

    Lorsque le monde du ballet a pour scène le palais souterrain du métro
    Sur la même longueur d’onde: le Festival de la jeunesse s’est terminé à Sotchi
    «Cercle de lumière», festival des impressions à Moscou
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik