Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    Courrier des lecteurs JRM, 2008-02-20 11:48

    Opinion
    URL courte
    0 0 0

    L'histoire est têtue et donne raison à Khrouchtchev : des missiles russes installés à Cuba sont idéalement en mesure de contrebalancer la principale force de frappe de l'OTAN, ce qui constitue le premier facteur de paix dans un régime d'équilibre de la terreur conduit actuellement par Washington.

    Lire aussi:

    Pyongyang aurait proposé d'établir un équilibre de la terreur avec Washington
    Cuba: 16 diplomates américains victimes d'«attaques acoustiques»
    Trump prolonge d'un an l’embargo contre Cuba
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik