Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    Courrier des lecteurs Marcel Pourtout, 2008-09-30 09:31

    Opinion
    URL courte
    0 11

    La caricature et l'insulte n'élèvent pas les débats. Parler vrai, c'est avoir le courage d'exposer les vrais problèmes d'un pays, et non des propos lénifiants sur les dirigeants. La situation financière de la Russie est indexée sur les prix du gaz et du pétrole, (prix multipliés par 7 depuis l'arrivée de Poutine en 2000), d'où le cumul des énormes réserves de change  qui ont permis le redressement du pays, après la crise financière de 1998. Pourtant, les vraies réformes ne sont pas menées. 70% de la population Russe vit dans la pauvreté. La Russie perd 800 000 habitants par an. L'espérance de vie des hommes est de 59 ans ! Les infrastructures et les équipements sont à la dérive. Le système de santé, les hôpitaux, le régime de retraite sont à l'abandon. Seule, la mafia qui dirige le pays avec les oligarques, et tous ceux qui profitent de la rente pétrolière et gazière vivent dans l'opulence. Ainsi, Poutine détiendrait 40 milliards de dollars, placés dans les banques suisses, prélevés sur le fonds de stabilisation alimenté par les hydrocarbures.

    Lire aussi:

    Riyad joue au juste prix: le baril de pétrole à 70, 80 ou 100 $ en 2018?
    Où va le marché du pétrole?
    Réforme des retraites en Russie: Poutine annonce sa décision
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik