Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    Courrier des lecteurs Eric R., 2008-09-30 09:32

    Opinion
    URL courte
    0 0 0

    Toujours à M. Pourtout. Dans un de vos messages précédents, vous évoquiez la chimère qui sous-tend la politique américaine en Irak: confier à plus ou moins long terme la gestion de la guerre à l'armée irakienne elle-même ou l'irakisation du conflit. On connaît ce refrain. C'était déjà l'idée des Américains au Vietnam il y a 35 ans. On a vu comment s'est terminée la vietnamisation. Depuis 2001, ils nous parlent d'afghanisation du conflit et c'est plutôt mal parti. Il en ira de même pour l'Irak: ils devront y laisser leurs propres troupes longtemps encore, sous peine de laisser la place aux barbus les plus antipathiques. Il est invraisemblable que les erreurs d'un passé récent n'aient rien enseigné à leurs dirigeants. Il nous faut juste espérer qu'ils n'en viendront pas, dans le futur, à rechercher l'iranisation d'une guerre.

    Lire aussi:

    15e anniversaire de l'invasion américaine en Irak
    Bagdad n’entend pas s’ingérer dans les affaires intérieures de ses voisins
    Quand Madeleine Albright approuvait la mort de 500.000 enfants en Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik