Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    La Russie vue par la presse francophone du 25 au 28 décembre

    Opinion
    URL courte
    0 1 0 0

    Moscou s'attend à des difficultés sur la facture gazière de Kiev/ Un Arménien relie à vélo Iakoutsk à Erévan/ Le russe Interros à la Société Générale?/ Plushenko champion de Russie avec un record/ Gazprom veut un accord avec Exxon sur Sakhalin-1 en 2010/ Russie: reprise fragile de l'économie/ Petrescu va entraîner en Russie

    L'Express

    25 décembre 2009, vendredi

    Moscou s'attend à des difficultés sur la facture gazière de Kiev

    La Russie a annulé ses exportations de pétrole de janvier via les ports d'Ukraine et a dit craindre que Kiev ait des difficultés à régler sa facture de gaz, signes possibles d'une reprise des différends commerciaux qui ont affecté l'approvisionnement énergétique de l'Europe.
    L'Europe reçoit 25% de son gaz de la Russie. En janvier 2006 et janvier 2009, des désaccords russo-ukrainiens en matière de tarification avaient entraîné la suspension du ravitaillement de l'Europe en gaz.
    La Biélorussie, autre pays clé pour le transit énergétique, avait aussi interrompu les livraisons de pétrole russe vers l'Europe en janvier 2007, ternissant un peu plus l'image de la Russie - premier exportateur mondial de pétrole et de gaz - en tant que fournisseur d'énergie.
    Des analystes s'attendent à ce que la Russie évite d'adopter une attitude dure à l'égard de Kiev cette année à l'approche de l'élection présidentielle ukrainienne de janvier, dans l'espoir de voir désigner un dirigeant relativement favorable à Moscou.
    L'Ukraine s'est régulièrement acquittée de ses factures gazières cette année, mais celle de décembre, exigible avant le 11 janvier, pourrait atteindre un milliard de dollars (contre 700 millions en novembre) du fait d'une chute des températures.
    Le monopole gazier russe Gazprom a noté vendredi que l'Ukraine avait réduit ses achats de gaz ces derniers jours.
    "Nous jugeons la situation très alarmante en ce qui concerne les paiements des livraisons de gaz naturel russe en décembre", a déclaré Alexeï Miller, directeur général de Gazprom.
    "A la mi-décembre, on a observé une tendance à la baisse du prélèvement de gaz qui confirme que l'Ukraine connaît de sérieuses difficultés concernant ses (futurs) paiements de gaz", a ajouté Miller.
    La Russie achemine 80% de ses exportations de gaz par le territoire ukrainien et le reste via la Biélorussie.
    La quantité de pétrole russe transitant par les ports d'Ukraine est certes moindre, mais de première importance pour les marchés méditerranéens.
    Des négociants ont déclaré vendredi que Transneft, le monopole russe des oléoducs, avait demandé aux compagnies pétrolières d'annuler les exportations de brut qui devaient passer par le port de Ioujny, sur la mer Noire, sans donner d'explications à ce sujet.
    "Il n'y aura pas de livraisons en janvier (via Ioujny)", a dit un négociant qui a demandé à conserver l'anonymat.
    "On saura lundi quelles options seront proposées (par Transneft)", a déclaré un autre négociant.
    Les compagnies pétrolières devront dérouter environ 500.000 tonnes de brut vers d'autres destinations - par exemple le port russe de Novossiisk, sur la mer Noire, ou celui de Primorsk, sur la Baltique.
    Parmi les compagnies affectées figurent Rosneft, TNK-BP et Tatneft.
    Ioujny est le dernier port ukrainien par lequel transite le brut russe destiné à l'Occident, Moscou ayant cessé au début de l'année d'exporter du brut via celui d'Odessa. En 2008, Odessa et Ioujny avaient vu transiter plus de 15 millions de tonnes de brut de Russie, soit de quoi alimenter une grande raffinerie pendant un an.



    Nouvelles d'Arménie

    Un Arménien relie à vélo Iakoutsk (Sibérie) à Erévan


    Un Arménien, Arthur Ohanian (32 ans) habitant la ville russe de Iakoutsk (Sibérie) a fait un pari fou : rejoindre à vélo Erévan, à quelques milliers de kilomètres. Actuellement A. Ohanian se trouve au Kazakhstan.
    Lors d'une interview à la presse, il affirma qu'il offrait cette aventure à « l'amitié entre l'Arménie, la Russie et le Kazakhstan ». Arthur Ohanian, après la perte de son emploi, aurait ainsi à vélo, désiré regagner l'Arménie. Il avait acheté un vélo en vendant son ordinateur personnel. « J'ai décidé de revenir en Arménie à vélo, par manque de moyens financiers et afin qu'en Arménie, mes proches soient fiers de moi pour avoir ainsi réalisé tout ce parcours à vélo » dit A. Ohanian.
    Sur sa route, Arthur Ohanian a apprécié l'existence des communautés arméniennes qui l'ont régulièrement hébergé et salué son aventure. Un voyage qui fera l'objet d'un futur film-reportage.



    Le Figaro

    26 décembre 2009, samedi

    Le russe Interros à la Société Générale?

    Le groupe industriel russe Interros peut entrer au capital de la banque française Société Générale, mais la décision finale sera prise en 2011, a déclaré hier le PDG d'Interros, Vladimir Potanine.
    "Nous avons un plan stratégique de devenir actionnaire de la Société Générale d'ici quelques temps, et nos partenaires français sont bienveillants à l'égard de cette idée", a dit M. Potanine, cité par l'agence Interfax. "Mais d'abord, il faut que tous les actifs de la Société Générale en Russie soient fusionnés", a-t-il précisé.
    "Une fois ce processus achevé, nous allons refléchir à nos actions ultérieures", a indiqué M. Potanine. "Nous sommes intéressés à devenir actionnaire de la Société Générale, mais comment cela se passera, dans quels délais, c'est la question de 2011", a-t-il ajouté.
    Société Générale, qui a mis le cap à l'Est à partir de 1999, détient désormais 64,7% du deuxième réseau bancaire russe Rosbank dont seul autre actionnaire est Interros. Elle a aussi acquis 100% de sa filiale Rosbank-Volga.
    Société Générale possède également en totalité la banque de détail SG Vostok (BSGV), la société DeltaCredit spécialisée dans les crédits hypothécaires, et Rusfinansbank, entité spécialisée dans les crédits immobiliers et à la consommation.



    Sport.be


    Plushenko champion de Russie avec un record


    Le champion olympique Yevgeny Plushenko est devenu champion de Russie de patinate artistique pour la huitième fois. Il a été sacré avec un total record de 271,59 points.
    Agé de 27 ans, le Russe s'est imposé à Saint-Pétersbourg devant Sergei Voronov et Artem Borodulin. Il pointait déjà en tête vendredi après le programme court avec 100,09 points, record personnel. Samedi, il menait toujours après le programme libre avec 171,5 points.
    Pour rappel, Plushenko avait pris sa retraite après les Jeux Olympiques de Turin. Mécontent des résultats de ses compatriotes, il avait effectué son retour.
    Chez les dames, le titre est revenu à Ksenia Makarova (178,90 points), devant Alena Leonova et Yelizaveta Tuktamysheva. Oksana Domnina et Maxim Shabalin (214,77 points) ont été couronnés en couple.



    Le Point

    28 décembre 2009, lundi

    Gazprom veut un accord avec Exxon sur Sakhalin-1 en 2010


    Gazprom s'attend à conclure en 2010 un accord avec ExxonMobil sur la fourniture de gaz en provenance du projet Sakhalin-1, déclare le vice-président du géant gazier russe.
    Alexandre Ananenkov a expliqué que la croissance industrielle de l'Extrême-Orient russe aurait besoin du gaz produit par le consortium emmené par le groupe américain.
    "Je pense que nous parviendrons à un accord en 2010", a-t-il dit lundi en marge de l'inauguration par le Premier ministre Vladimir Poutine d'un nouveau terminal pétrolier sur la côte Pacifique de la Russie.
    ExxonMobil a déjà dit qu'il étudiait de nombreuses options pour la commercialisation du gaz produit par le projet Sakhalin-1, un consortium dans lequel est également présent le russe Rosneft, les japonais Itochu et Marubeni et l'indien ONGC.
    Alexandre Ananenko a précisé que Gazprom souhaitait acheter à la deuxième phase du projet Sakhalin-1 jusqu'à huit milliards de mètres cubes par an.
    Il a en outre annoncé que son groupe allait augmenter le volume des réserves estimées de son champs de gaz de Kirinsky, qui fait quant à lui partie du projet Sakhalin-3, à 100 milliards de mètres cubes alors qu'elles sont actuellement évaluées à 75,4 milliards de mètres cubes.



    Boursorama

    Russie: reprise fragile de l'économie

    Le PIB russe devrait s'effondrer de 8 % en 2009, mais des signes de reprise sont apparus au cours des derniers mois. Soutenue par le secteur de l'industrie, l'économie russe pourrait connaître une croissance de l'ordre de 3 % en 2010. La demande intérieure constituera toutefois vraisemblablement un obstacle à cette reprise. Elle devrait en effet demeurer faible au cours des prochains mois en raison notamment de la dégradation du marché du travail, de la faiblesse des salaires réels et des conditions d'accès au crédit plus difficiles.
    Face à la progression des entrées de capitaux et à l'appréciation du rouble, la Banque centrale russe a opté pour un assouplissement de sa politique monétaire. « La BCR devrait continuer à abaisser fortement ses taux d'intérêt jusqu'au premier trimestre 2010 de façon à freiner les opérations de « carry trade » et à apporter de l'oxygène aux ménages endettés, » estiment les économistes du Crédit Agricole.



    L'Equipe

    Petrescu va entraîner en Russie


    L'ancien entraîneur d'Unirea Urziceni, Dan Petrescu, a donné son accord pour devenir le nouveau technicien du club russe de Kuban Krasnodar, qui évolue en deuxième division. L'ancien défenseur de Chelsea a quitté Unirea par consentement mutuel samedi peu après avoir remporté pour la première fois de l'histoire le titre de champion en Roumanie. Selon les médias roumains, les dirigeants du club russe auraient offert à Petrescu un contrat de cinq ans accompagné d'un salaire de 1,5 millions d'euros par saison, soit le triple de ce qu'il touchait à Unirea.

    Lire aussi:

    Les exportations de gaz russe vers l’Europe augmentent de 12,3%
    La Russie et l’Inde pourraient lancer un projet gazier d’envergure
    Nouveau record d'exportations en Europe pour Gazprom
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik