Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    Courrier des lecteurs Marcel Pourtout, 2010-10-26 10:55

    Opinion
    URL courte
    0 1 0 0

    Réponse aux mensonges de Yvan Soudourov: 1) En Russie, on n'a pas besoin de reculer l'âge de la retraite à 65 ans, car la moyenne d'âge des hommes est à peine de 59 ans. BRAVO! Que fait le pouvoir pour prolonger la vie des Russes et améliorer leur vie quotidienne?

    Réponse aux mensonges de Yvan Soudourov:
    1) En Russie, on n'a pas besoin de reculer l'âge de la retraite à 65 ans, car la moyenne d'âge des hommes est à peine de 59 ans. BRAVO! Que fait le pouvoir pour prolonger la vie des Russes et améliorer leur vie quotidienne?

    2) En France, avec la réforme actuelle à des retraites, 80% des individus partiront à 65 ans ou avant: salariés de la RATP, la SNCF et Dockers à 53-55 ans, ceux qui ont commencé à travailler à 15,16 et 17 ans (carrières longues) à 60 ans , tout comme les femmes ayant eu 3 enfants, les parents d'handicapés, ceux qui ont une invalidité d'au moins 10 %, ceux qui ont travaillé avec l'amiante.
    Le besoin de financement annuel est de 45 milliards d'euros en régime de croisière (de 2020 à 2030), c'est à dire que la France n'a fait que la moitié du chemin pour combler son déficit annuel. Il faudra une nouvelle réforme des retraites vers 2018.
    En France, quand on arrive en retraite, l'espérance de vie est encore de 20 ans...
    En RUSSIE: 0 année. Bravo, pour le donneur de leçons.
    D'ici 2050, la Russie va perdre 35 millions d'habitants, et la France en gagnant 15 millions d'habitants, devenir le pays le plus peuplé de l'Union européenne, devant l'Allemagne.

    Lire aussi:

    Britanniques en France vs Français au Royaume-Uni, la différence est cruciale
    Derrière les élections, le spectre des «réformes» Macron
    Pas d’allocations sociales pour presque 600.000 habitants du Donbass
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik