Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    Applaudissons le totalitarisme biélorusse

    Opinion
    URL courte
    La Biélorussie en crise économique et financière (47)
    0 0 0

    Cette semaine, les applaudissements biélorusses ont agité les blogs russes. Les blogueurs s’indignent contre les actions du gouvernement biélorusses qui a interdit d’applaudir pendant la Journée de l’indépendance de la république.

    Cette semaine, les applaudissements biélorusses ont agité les blogs russes. Les blogueurs s’indignent contre les actions du gouvernement biélorusses qui a interdit d’applaudir pendant la Journée de l’indépendance de la république.

    Les hommes en civil

    La célébration de la journée de l’indépendance de la Biélorussie a été marquée par des arrestations massives de manifestants silencieux. Les membres du mouvement Révolution via les réseaux sociaux protestaient dans les rues de Minsk par de simples applaudissements. Ce qui a mis particulièrement en colère les forces de l’ordre. Bien sûr, les blogueurs ne pouvaient pas passer à côté de cet événement absurde et remarquable à Minsk. Par exemple, l’utilisateur toxaby a publié sur sa page de LJ (live journal) un reportage où on peut voir les actions des policiers en civil.

    Ce blogueur écrit: "Ils se jetaient sur les jeunes, les traînaient sur le macadam, en faisant des clés de bras, certains étaient frappés. Cela a provoqué une réaction négative des passants, y compris des personnes âgées. Le gaz a été pour la première fois utilisé contre les participants à la manifestation silencieuse."

    Selon le blogueur, certains policiers essayaient d’aider les hommes en civil en gênant le travail des photographes. "Aujourd’hui, probablement pour la première fois les gens essayaient d’empêcher les enlèvements par des hommes en civil. Cependant, 2-3 autres personnes sautaient sur eux et les conduisaient dans les cars de la police", raconte le blogueur. Il a souligné que deux adolescents qui se promenaient ont été également interpelés.

    Le blogueur vasilymaximov ajoute que les hommes en civil "choisissaient les personnes selon des critères incompréhensibles et les conduisaient dans les cars. Tout cela était enregistré sur vidéo par des hommes en costumes stricts."

    Lorsque les manifestants ont commencé à répondre par des applaudissements, et que les voitures qui passaient ont commencé à klaxonner, selon le blogueur, cela a provoqué une réaction brutale: "Les gars furieux et haletants ont commencé à sauter pratiquement sur tout le monde: les spectateurs, les passants, les journalistes. L’appareil photo d’une jeune femme a été cassé, l’objectif brisé, plusieurs journalistes ont été arrêtés."

    L’absurdité de ces événements a été soulignée par le blogueur rovego. Il a déclaré qu’en Biélorussie un handicapé avec un seul bras a été arrêté dans la rue pour avoir applaudi, et a posé une question rhétorique: "Intéressant, est-ce que Loukachenko dira que c’est une provocation?"

    Le blogueur m-karyagin constate que désormais en Biélorussie il est dangereux non seulement d’applaudir, mais également de se trouver à proximité des personnes qui applaudissent. Il est étonné d’une politique à aussi courte vue des autorités biélorusses qui, selon le blogueur, ne comprennent pas que plus on comprime le ressort, et plus forte sera sa détente. Si cela continue, une révolution aura lieu en Biélorussie."

     

    L’opinion de l’auteur ne coïncide pas forcément avec la position de la rédaction

    Dossier:
    La Biélorussie en crise économique et financière (47)

    Lire aussi:

    Minsk indigné par l’attitude de la police française à l’égard de son équipe de hockey
    Les finalistes du concours de beauté Miss Biélorussie 2018
    Défense russe: les manœuvres russo-biélorusses purement défensives
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik