Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    Zoom sur la presse russe - mercredi 9 novembre

    Opinion
    URL courte
    0 0 0

    Nucléaire iranien: le dossier de l'AIEA n'apporte rien de nouveau/ Khodorkovski prédit une révolution en Russie/ Gaz russe pour l'Europe: inauguration du gazoduc "Nord Stream"

    INTERNATIONAL

    Le nouveau rapport de l'Agence internationale de l'énergie atomique consacré au programme nucléaire iranien, qui doit être publié avant la fin de la semaine, ne contient pas de nouvelles données, estime un expert ayant pris connaissance du dossier.

    Moskovskie Novosti

    Candidat aux primaires républicaines en vue de l'élection présidentielle de 2012, Herman Cain est visé par des accusations de harcèlement sexuel qui risquent de porter gravement atteinte à sa popularité.

    Rossiïskaïa Gazeta

    Six mois avant la prise de Tripoli par les troupes du Conseil national de transition, le leader libyen Mouammar Kadhafi a débloqué environ 28 millions de dollars pour les "actes de vengeance" au cas où il mourrait, a annoncé l'ancien secrétaire général de l'Organisation arabe du travail (OAT), Ibrahim Kouider.

    Izvestia

    Les autorités biélorusses envisagent d'organiser en avril prochain des élections législatives anticipées, selon les sources au sein du parlement biélorusse. Le président Alexandre Loukachenko compte ainsi éviter les pressions de la part des Occidentaux qui exigent une démocratisation de la loi électorale biélorusse.

    Kommersant

    POLITIQUE

    L'ex-PDG du géant pétrolier Ioukos et plus célèbre prisonnier russe Mikhaïl Khodorkovski estime que son pays va faire face à "une stagnation prolongée", à "une crise politique" et, enfin, à "une révolution".

    Moskovskie Novosti

    ENERGIE

    Nord Stream, le nouveau gazoduc reliant directement la Russie à l'Europe par la mer Baltique, a été inauguré mardi dans la ville allemande de Lubmin. Les autorités russes qualifient ce projet de "contribution à la sécurité énergétique européenne". Toutefois, compte tenu des obstacles auxquels se heurte l'autre projet russe, South Stream, on constate que l'Europe a une vision différente de la situation.

    Kommersant

    Lire aussi:

    Nord Stream 2: Engie soutiendra le projet en dépit des sanctions US
    Armement: le Président biélorusse révèle «le problème numéro un» de Poutine
    Un South Stream est inévitable?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik