Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    Zoom sur la presse russe - vendredi 11 novembre

    Opinion
    URL courte
    0 0 0

    Rosatom pourrait construire de nouvelles centrales nucléaires en Iran/ Russie-OMC: le protocole final d'adhésion approuvé/ Russie: la fin de la crise politique n'est pas pour demain

    INTERNATIONAL

    La Russie envisage de construire de nouvelles centrales nucléaires en Iran, a annoncé le chef du groupe nucléaire public russe Rosatom, Sergueï Kirienko. Cette déclaration est intervenue au lendemain de la publication du nouveau rapport de l'Agence internationale de l'énergie atomique, qui affirme que Téhéran pourrait concevoir des armes nucléaires à l'heure actuelle.

    Kommersant

    Le groupe de travail pour l'intégration de Moscou à l'Organisation mondiale du commerce, dirigé par l'Islandais Stefan Johannesson, a officiellement annoncé avoir réglé toutes les questions liées à l'adhésion russe.

    Kommersant

    L'ancien vice-président de la Banque centrale européenne Lucas Papademos a été élu au poste de premier ministre grec suite à la démission de Georges Papandréou. Les experts estiment que le nouveau chef du gouvernement sera en mesure d'atténuer les pressions exercées sur la Grèce par les dirigeants européens.

    Rossiïskaïa Gazeta

    POLITIQUE

    Les élections législatives russes approchent dans un contexte de crise politique qui risque de se poursuivre au-delà du 4 décembre. Telle est la conclusion d'un rapport du Centre russe de recherches stratégiques consacré aux démarches politiques adoptées par les dirigeants russes au cours des six derniers mois.

    Kommersant

    ECONOMIE

    Alors que le bout du tunnel est encore lointain dans la crise de la dette européenne, les rumeurs sur l'éventuelle désintégration de la zone euro s'intensifient. Jeudi 10 novembre, les marchés financiers ont été chamboulés par les informations selon lesquelles Nicolas Sarkozy et Angela Merkel auraient évoqué la possibilité de diviser la zone euro.

    Moskovskie Novosti

    Le premier constructeur automobile russe AvtoVAZ a l'intention de construire une usine au Kazakhstan. A partir de 2017, la nouvelle entreprise pourrait produire jusqu'à 120.000 voitures par an.

    Vedomosti

    Selon des estimations officieuses, près d'un million de ressortissants biélorusses travaillent en Russie, tandis que la population du pays atteint 9,5 millions de personnes. Les menaces proférées par le président Alexandre Loukachenko ne remédient pas à la situation.

    Nezavissimaïa Gazeta

    Lire aussi:

    Euro pour toute l’UE: une idée «complètement déconnectée des réalités»
    Les marchés financiers et l’élection présidentielle française
    L'Italie a envisage de rétablir sa monnaie nationale
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik