Ecoutez Radio Sputnik
Opinion

Zoom sur la presse russe - mardi 24 avril

Opinion
URL courte
0000

L'Egypte met fin à ses livraisons de gaz vers Israël/ Norvège: Anders Breivik ne regrette rien/ L'armée sud-soudanaise se retire de la zone de Heglig

INTERNATIONAL

Washington, qui continue à contrôler les bases militaires en Afghanistan, envisage de maintenir sa présence dans le pays après le retrait des troupes américaines à la fin 2014. Telle est la conclusion qui découle de l'accord de partenariat stratégique concerté récemment par les deux parties. Les Etats-Unis sont disposés d'octroyer au moins 2,7 milliards de dollars pour soutenir les forces armées et policières afghanes au cours des dix prochaines années, ainsi que pour continuer à financer des projets civils dans le pays.

Kommersant

L'Egypte a suspendu ses livraisons de gaz vers Israël. Bien que les deux pays tentent de ne pas dramatiser la situation, les experts sont persuadés que l'arrêt des livraisons égyptiennes est lié à l'influence croissante des islamistes en Egypte, qui est susceptible de déboucher sur une rupture de l'accord de paix israélo-égyptien.

Kommersant

Le terroriste Anders Breivik a terminé lundi sa déposition dans le cadre du procès relatif au double attentat qu'il avait perpétré en juillet dernier à Oslo et dans le camp de jeunesse du Parti travailliste norvégien, sur l'île d'Utoeya. L'auteur de la tuerie a notamment déclaré qu'il aurait de nouveau massacré les participants du camp même s'il avait su que la moitié de ses victimes étaient des adolescents âgés de moins de 18 ans.

Moskovskie Novosti

Le Soudan du Sud retire ses troupes de la ville de Heglig, capitale de la zone pétrolifère située à la frontière entre les deux Soudans et qu'elles ont envahie il y a neuf jours. Ainsi, la tentative des Sudistes de forcer Khartoum à permettre le transit du pétrole produit dans le Sud via les oléoducs du Nord a échoué.

Izvestia

ECONOMIE

A l'issue de 2011, les hackers russes ont gagné au total 4,5 milliards de dollars, soit près d'un tiers de l'ensemble du marché de la cybercriminalité, qui attire désormais non seulement des professionnels, mais aussi des investisseurs.

Vedomosti

Bien que Washington cherche à renforcer la pression économique sur Téhéran, l'Union européenne envisage de poursuivre ses importations de pétrole iranien pour encore un mois au minimum. Selon des sources officielles, les diplomates européens ont besoin de plus de temps pour examiner les conséquences possibles de l'embargo pétrolier, qui risque de porter de graves préjudices aux économies de certains pays de l'UE.

Rossiïskaïa Gazeta

Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
Grands titres