Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    Zoom sur la presse russe - jeudi 26 avril

    Opinion
    URL courte
    0 0 0 0

    Medvedev aura à redorer le blaison de Russie unie/ Syrie: les observateurs n'empêchent pas les violences/ Affaire Timochenko: un nouveau scandale éclate en Ukraine

    POLITIQUE

    Le 26 mai, le parti au pouvoir Russie unie tiendra un congrès au cours duquel son actuel président Vladimir Poutine cédera sa place à Dmitri Medvedev. Ce dernier prendra la tête d'un parti dont la réputation a essuyé des dommages importants au cours de ces derniers mois: selon différents sondages, 11% des Russes sont persuadés que Russie unie est "un parti d'escrocs et de voleurs", et 27% estiment que son rôle politique va diminuer.

    Kommersant

    INTERNATIONAL

    Le fragile cessez-le-feu instauré en Syrie a de facto échoué. En dépit de l'arrivée des premiers observateurs des Nations unies, des affrontements ont éclaté dans plusieurs villes du pays, faisant des dizaines de victimes. L'émissaire de l'Onu et de la Ligue arabe Kofi Annan s'est déclaré "choqué" face à ces violences.

    Kommersant

    Un important scandale susceptible de porter une grave atteinte aux relations entre Kiev et l'Occident a éclaté autour de la leader de l'opposition ukrainienne Ioulia Timochenko. L'ex-première ministre, qui purge une peine de sept ans dans une prison de Kharkiv, a affirmé avoir été battue par des employés de la prison et a annoncé une grève de la faim en signe de protestation.

    Moskovskie Novosti

    Le premier-ministre chinois Wen Jiabao achève sa tournée européenne qui l'a amené en Islande, en Allemagne, en Suède et en Pologne. Le voyage de M.Wen a porté sur un nouveau niveau, davantage qualitatif, dans les relations entre l'UE et la deuxième économie mondiale. Le chef du gouvernement chinois a en fait commencé à réorienter les rapports commerciaux de Pékin des Etats-Unis vers l'Europe.

    Kommersant

    DEFENSE

    D'ici la fin de l'année, Moscou et Minsk devraient lancer un système de contrôle numérique du réseau régional de défense aérienne russo-biélorusse.

    Izvestia

    ECONOMIE

    Le premier groupe pétrolier russe Rosneft a conclu un accord de partenariat avec l'italien Eni. Les deux sociétés se sont mises d'accord sur l'exploration conjointe du site de Val Chatski en mer Noire, et de deux gisements situés en mer de Barents. Pour sa part, le groupe italien s'engage à associer Rosneft à ses projets en Afrique du Nord.

    Kommersant

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Grands titres