Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    Zoom sur la presse russe - vendredi 6 juillet

    Opinion
    URL courte
    0 0 0

    Les Russes prédisent à Poutine une crise de confiance/ Un scandale autour de la base militaire russe au Tadjikistan/ L'Assemblée parlementaire de l'OSCE se penche sur la "liste Magnitski"

    POLITIQUE

    Une majorité des Russes se déclarent persuadés qu'après le départ éventuel de Vladimir Poutine, la Russie sera dirigée par son successeur désigné, indiquent les résultats d'un sondage réalisé récemment par le centre analytique indépendant Levada. Dans le même temps, les sondés estiment que le dirigeant russe risque de faire face à une crise de confiance dans les années à venir.

    Kommersant

    INTERNATIONAL

    Un important scandale lié à la base militaire russe 201 située au Tadjikistan est sur le point d'éclater entre Moscou et Douchanbé. La Russie a accusé les autorités tadjikes d'avoir posé des conditions inacceptables pour le prolongement du bail de la base et a suspendu son financement. Le ministère tadjik de la Défense a pour sa part qualifié la position de Moscou de "politiquement incorrecte". Selon les experts, le durcissement de l'approche de Douchanbé est lié aux intérêts américains et chinois dans la république.

    Kommersant

    Jeudi 5 juillet, la session annuelle de l'Assemblée parlementaire de l'OSCE, dont les participants étudieront entre autres le projet de résolution sur la "liste Magnitski", a entamé ses travaux à Monaco. Le document en question invite les pays européens à décréter des sanctions financières et des restrictions de visa à l'encontre d'une soixantaine de fonctionnaires russes.

    Kommersant

    Les militants russes des droits de l'homme ont demandé au Parlement européen de se prononcer sur la situation qui s'est créée autour de l'enquête sur les troubles survenus lors de la "Marche des millions" de l'opposition russe le 6 mai dernier. Ils appellent les eurodéputés à condamner les actions policières lors de la manifestation et les poursuites pénales engagées à l'encontre de ses participants. Les parlementaires européens se déclarent quant à eux prêts à examiner la situation.

    Kommersant

    La catastrophe de la centrale nucléaire japonaise de Fukushima en mars 2011 a été "créée par l'homme" et pas par le tsunami. Telle est la conclusion faite par une commission parlementaire japonaise chargée d'enquêter sur les raisons de la fuite radioactive survenue sur le site.

    Moskovskie Novosti

    DEFENSE

    Le montant total des revendications avancées par l'Iran à l'égard de la Russie pour la livraison incomplète des systèmes antimissiles S-300 a atteint 3,9 milliards de dollars, indique un rapport de l'Agence russe d'exportation d'armements (Rosoboronexport). Cependant, il est peu probable que ces revendications soient un jour satisfaites.

    Vedomosti

    ECONOMIE

    La Banque centrale européenne, la Banque d'Angleterre et la Banque populaire de Chine ont presque simultanément déployé de nouveaux efforts de soutien pour leurs économies. D'après des analystes, il ne s'agit que d'un geste symbolique.

    Vedomosti

    Lire aussi:

    Un lance-roquettes multiple et des bombardiers stratégiques «éliminent» des terroristes
    Première rencontre interparlementaire Russie-UE depuis 2014
    Le Kremlin commente le sondage sur un candidat inexistant au poste de Président russe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik