Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    Zoom sur la presse russe - mercredi 17 octobre

    Opinion
    URL courte
    0 0 0

    Un député pro-Kremlin risque de perdre son mandat parlementaire/ Présidentielle US: les Russes souhaitent la victoire de Barack Obama/ Bielorussie: Loukachenko dans les pas de Staline

    RUSSIE

    Le Comité d'enquête de Russie a accusé un autre député de la Douma (chambre basse du parlement russe) d'avoir poursuivi des activités commerciales après son élection. Cette fois, il s'agit du membre de Russie unie Alexeï Knychov. Selon des sources au sein du parti du pouvoir, il est fort probable que l'intéressé perde son mandat parlementaire.

    Kommersant

    Plus de 50% des Russes se prononcent en faveur d'une réclusion à perpétuité pour les conducteurs ayant tué une personne en état d'ivresse. D'après des sondages de l'opinion publique, la société est au comble de l'indignation suite à la récente série d'accidents de la route retentissants.

    Rossiïskaïa Gazeta

    INTERNATIONAL

    42% des Russes estiment que la réélection de Barack Obama au poste présidentiel est plus conforme aux intérêts nationaux de la Russie qu'une victoire de son adversaire républicain Mitt Romney, révèle un sondage réalisé par le Centre panrusse d'étude de l'opinion publique (VTsIOM).

    Kommersant

    Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a appelé lors d'une conférence de presse à ne pas "diaboliser" l'époque soviétique, déclarant qu'il y avait "une longue distance à parcourir" avant de se trouver sur un pied d'égalité avec Lénine et Staline.

    Vedomosti

    Soucieuse de sauver la popularité de Barack Obama dans un moment critique de la course à la présidentielle, la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a assumé la responsabilité de la tragédie dans le consulat US à Benghazi qui avait emporté la vie de l'ambassadeur Christopher Stevens. Dans le même temps, les Républicains poursuivent leur offensive contre la Maison Blanche et accusent l'administration Obama de mensonges. Dans ce contexte, les Etats-Unis se préparent à déployer en Libye un contingent antiterroriste en vue d'aider les nouvelles autorités à prendre le contrôle de la situation dans le pays.

    Nezavissimaia Gazeta

    ECONOMIE

    Les autorités russes sont prêtes à admettre les compagnies aériennes à bas coûts sur le marché national. Cependant, ces dernières ne s'empressent pas de s'installer en Russie, alors que les experts se montrent sceptiques à l'égard de leurs perspectives dans le pays.

    Vedomosti

     

    Lire aussi:

    Hillary Clinton fait porter le chapeau à Obama pour sa défaite en 2016
    Trump annonce la candidature de Huntsman au poste du futur ambassadeur US en Russie
    400.000 dollars pour un discours, Obama crée la polémique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik