Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    Zoom sur la presse russe - mercredi 9 janvier

    Opinion
    URL courte
    0 0 0

    Russie: de nouvelles restrictions sur le travail des ONG entrent en vigueur/ Egypte: le gouvernement s'islamise/ Syrie: la communauté internationale rejette le plan Assad

    RUSSIE

    Depuis le 1er janvier 2013, le ministère russe de la Justice est habilité à suspendre les activités des organisations non-gouvernementales financées par des ressortissants américains et opérant dans le domaine politique. Dans le même temps, les Russes ayant la citoyenneté américaine ne pourront plus diriger des ONG ni en être membres. Les représentants des ONG considèrent la loi comme contraire à la Constitution et se disent prêts à la contester devant la Cour constitutionnelle.

    Kommersant

    Les députés de la Douma ont suspendu la mise au point d'un projet de loi controversé interdisant aux journalistes ayant une double nationalité et critiques envers la Russie de travailler sur les chaînes de télévision fédérales.

    Izvestia

    INTERNATIONAL

    Pour la première fois depuis la chute d'Hosni Moubarak, le gouvernement égyptien s'islamise de façon nette suite aux remaniements entrepris par le nouveau président Mohamed Morsi. Dix ministres technocrates ont été limogés de leurs postes et remplacés par des membres du mouvement Frères musulmans ou par leurs alliés. L'opposition avertit le président que l'entière responsabilité de la situation dans le pays repose désormais sur les Frères musulmans qui ont monopolisé le pouvoir.

    Kommersant

    L'opposition syrienne, les pays occidentaux qui la soutiennent et l'Onu ont rejeté le plan de règlement proposé par le président Bachar el-Assad. Selon eux, aucune négociation en vue de mettre fin au conflit n'est possible tant que le chef d'Etat syrien reste à son poste. Dans le même temps, la situation dans le pays se détériore. Les autorités syriennes ont de facto admis que la population souffrait d'une grave pénurie de produits alimentaires.

    Kommersant

    De toute évidence, le président vénézuélien Hugo Chavez s'apprête à diriger le pays depuis sa chambre d'hôpital. Les experts sont persuadés que les membres de l'entourage présidentiel sombreront prochainement dans les intrigues et la lutte pour le pouvoir.

    Izvestia

    ECONOMIE

    Le groupe russe Rosneft pourrait livrer 10 millions de tonnes supplémentaires de pétrole à la Chine.

    Kommersant

    Lire aussi:

    Égypte: plus de 50 ans de désordre politique
    Egypte: Moubarak comparaîtra le 19 avril devant la justice
    Crise au Venezuela: la fin du chavisme?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik