Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    Zoom sur la presse russe - lundi 20 mai

    Opinion
    URL courte
    0 0 0 0

    Russie: l'ex-ministre Koudrine évalue ses chances de remplacer Medvedev/ Pussy Riot: les Russes font preuve de miséricorde/ "Propagande homosexuelle": l'UE appelle Moscou à ne pas adopter la loi

    RUSSIE

    L'ex-ministre des Finances et actuel chef du Comité des initiatives civiles Alexeï Koudrine a qualifié de "minimes" ses chances de remplacer Dmitri Medvedev au poste de premier ministre russe. Dans le même temps, M.Koudrine a souligné qu'il avait des "divergences" avec l'administration politique en place.

    Kommersant

    L'attitude générale des Russes à l'égard de la "prière punk" du groupe féministe Pussy Riot a changé: selon un récent sondage de l'opinion publique, le nombre de ceux qui considèrent la peine prononcée contre les membres du groupe comme adéquate a baissé de 22%.

    Izvestia

    INTERNATIONAL

    L'Union européenne a appelé la Russie à s'abstenir d'adopter la loi pénalisant la "propagande de l'homosexualité", qui est selon l'UE susceptible d'aggraver les discriminations et les violences à l'encontre des membres du mouvement LGBT.

    Vedomosti

    Le département d'Etat US a démenti les rapports des services spéciaux américains faisant état de nouvelles livraisons d'armes russes en Syrie. La diplomatie américaine estime qu'il s'agit de contrats déjà remplis et mise sur une nouvelle conférence internationale sur la Syrie qui devrait se tenir avant la fin du mois de mai.

    Kommersant

    La Corée du Nord a réalisé une série de tirs de missiles balistiques de courte portée, faisant renaître la "guerre des nerfs" dans la région. Séoul a qualifié les lancements de "provocation" et déployé ses propres batteries de missiles le long de la frontière avec le Nord. Pour sa part, Washington a prévenu que de telles démarches de Pyongyang ne feraient qu'aggraver son isolement international.

    Kommersant

    Les anciens "prisonniers politiques" géorgiens, rassemblés à Tbilissi dimanche, ont demandé à ce que soient traduits en justice les responsables du régime de Mikhaïl Saakachvili.

    Izvestia

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik