Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    Zoom sur la presse russe - mardi 4 juin

    Opinion
    URL courte
    0 1 0 0

    Le PE se penchera sur les troubles du 6 mai 2012 à Moscou/ L'Europe durcit sa politique face à l'immigration/ Turquie: la contestation populaire gagne du terrain

    RUSSIE

    Les gens sympathisent avec la lutte intransigeante contre la corruption menée par le blogueur Alexeï Navalny, mais rejettent ses tendances nationalistes et son désir de pouvoir, selon un sondage réalisé par le centre indépendant Levada.

    Vedomosti

    INTERNATIONAL

    Dans le cadre des auditions prévues mercredi au Parlement européen, l'ex-premier ministre russe Mikhaïl Kassianov et des militants des droits de l'homme présenteront un rapport sur les heurts survenus le 6 mai 2012 sur la place Bolotnaïa de Moscou. M.Kassianov espère qu'à l'issue des débats, le PE adoptera une résolution condamnant Moscou pour des violations des droits de l'homme.

    Kommersant

    Les pays de l'UE seront autorisés à restaurer les contrôles frontaliers ainsi qu'à suspendre les régimes sans visas avec des pays tiers. C'est la réponse de l'Union européenne face à l'afflux de réfugiés en provenance d'Afrique du Nord et d'immigrés clandestins depuis les Balkans. Selon les experts, cette seconde mesure pourrait avoir un impact important sur le processus de négociations portant sur la suppression des visas entre l'UE et la Russie.

    Kommersant

    D'après certains diplomates ukrainiens, l'UE a demandé à Kiev de s'expliquer suite à la signature inattendue du protocole sur l'approfondissement de la coopération entre l'Ukraine et la Commission économique eurasienne (CEEA). L'Europe semble préoccupée par certaines dispositions du document.

    Nezavissimaïa Gazeta

    Les troubles qui se poursuivent en Turquie ressemblent de plus en plus aux événements du "printemps arabe". Le nombre de participants aux manifestations anti-gouvernementales ne cesse d'augmenter, alors que le gouvernement, confronté à la colère populaire, semble ne pas savoir quoi faire.

    Nezavissimaïa Gazeta

    DEFENSE

    La course aux armements nucléaires s'est déplacée vers l'Asie, où la Chine dispose du plus important arsenal d'armes de destruction massive, lit-on dans un nouveau rapport annuel rédigé par le Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI).

    Kommersant

    Lire aussi:

    Le principal opposant de Vladimir Poutine ne fait pas l'unanimité parmi l’opposition
    Résolution du PE: Ankara dénonce les pays qui «sapent les relations» avec l’UE
    L’UE lance un projet anti-corruption pour l’Ukraine
    Erdogan: la Turquie serait soulagée de ne pas être acceptée dans l’UE
    Qu'écrivaient les médias sur la création de l'UE il y a 25 ans?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik