Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    Zoom sur la presse russe – mardi 10 septembre

    Opinion
    URL courte
    0 1 0 0

    Russie/élections: l'élite politique exploite les phobies de la population/ Damas accepte de placer ses armes chimiques sous contrôle international/ L'Union européenne vs l'Union douanière

    RUSSIE

    Tout comme pendant les années 2000, l'élite politique russe assure son maintien au pouvoir en surfant sur les phobies de la population: la présence de "menaces extérieures" et d'"ennemis internes" nécessite une "consolidation de la nation" et la défense des "valeurs traditionnelles". Aussi graves que soient les erreurs commises par le pouvoir, l'élite poutinienne affirme toujours avoir "empêché la désintégration du pays" à la charnière des années 1990 et 2000.

    Vedomosti

    Les instituts de sondages russes se sont montrés incapables de prédire les résultats des élections du maire de Moscou. Selon les sondages, le maire par intérim Sergueï Sobianine devait recueillir entre 58 et 63% des voix, tandis que son principal concurrent Alexeï Navalny pouvait compter sur 20%. Cependant, à l'issue du scrutin, M.Sobianine a obtenu un peu plus de 51% des votes, et l'opposant a réalisé un score impressionnant de près de 30%.

    Izvestia

    Le sentiment protestataire reste assez puissant au sein de la société russe, mais le parti du pouvoir réussit à maintenir son influence en employant tous les leviers en sa possession. Dans le même temps, les faibles taux de participation aux élections bénéficient également à Russie unie.

    Kommersant

    INTERNATIONAL

    Damas a accepté la proposition de Moscou de placer ses arsenaux chimiques sous contrôle de la communauté internationale. Néanmoins, la Maison Blanche ne renonce pas à l'idée d'une intervention en Syrie et cherche toujours à former une coalition internationale à ces fins.

    Kommersant

    L'intention de l'Arménie d'adhérer à l'Union douanière Russie-Biélorussie-Kazakhstan a provoqué l'embarras de l'Union européenne. En réaction à la décision d'Erevan, Bruxelles a accéléré la conclusion d'un accord d'association avec la Géorgie.

    Izvestia

    ECONOMIE

    Le ministère russe de l'Energie a mis au point un projet de loi prévoyant une libéralisation des exportations de gaz naturel liquéfié (GNL) qui autorisera les producteurs indépendants à exporter du combustible bleu à l'étranger.

    Kommersant

    Lire aussi:

    Nouvelles sanctions, la Russie dit... merci et garde le cap
    Poutine soutient les projets de Trump sur la livraison de gaz américain en Europe
    L'Occident dans l'impasse? Des USA à l'Europe, les élites perdent le soutien du peuple
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik