Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    Courrier des lecteurs Vlad, 2013-09-10 15:11

    Opinion
    URL courte
    0 1 0 0

    Réponse à Meyssa: La Russie n'a pas lâché la Syrie, vous vous êtes trompé. Depuis le début du conflit, c'est la première fois que l'Amérique propose, en la parole de Kerry, une solution alternative à une attaque imminente. Moscou a sauté sur l'occasion car personne au monde ne peut s'interposer réellement à une attaque américaine contre la Syrie, sauf à vouloir l'impensable.

    Réponse à Meyssa: La Russie n'a pas lâché la Syrie, vous vous êtes trompé. Depuis le début du conflit, c'est la première fois que l'Amérique propose, en la parole de Kerry, une solution alternative à une attaque imminente. Moscou a sauté sur l'occasion car personne au monde ne peut s'interposer réellement à une attaque américaine contre la Syrie, sauf à vouloir l'impensable. Et Damas l'a très bien compris, contrairement à ce que pensait Kerry, la Syrie souhaite se débarrasser de ses armes qui ne lui sont d'aucune aide, que ça soit contre les rebelles ou contre ses ennemis lointains (sauf à déclencher des tirs de Tomahawk contre elle-même). Elle n'a donc rien à perdre, au contraire. Dans cette affaire, Moscou fait preuve d'une excellente bonne foi et d'un bon sens exemplaire. Le clan des va-t-en guerre, quant à lui, a d'autres motivations moins reluisantes...

    Lire aussi:

    L'ancien secrétaire d'État US John Kerry conseille aux Américains d'apprendre le russe
    Kerry appelle à apprendre le russe: le petit conseil de Moscou
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik