Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    Zoom sur la presse russe – lundi 28 octobre

    Opinion
    URL courte
    0 1 0 0

    Russie: l'opposition de nouveau en marche à Moscou/ Washington se distancie du "printemps arabe"/ Venezuela: un vice-ministère pour le "bonheur suprême du peuple"

    RUSSIE

    Près de 5.000 personnes ont pris part à une marche de l'opposition russe dimanche 27 octobre dans le centre de Moscou. Les manifestants ont exprimé leur solidarité avec les opposants placés en détention dans le cadre de l'"affaire Bolotnaïa" et d'autres "prisonniers politiques", dont le maire de la ville de Iaroslavl Evgueni Ourlachov et les militants de Greenpeace arrêtés suite à un incident sur une plateforme de forage russe en mer de Petchora.

    Kommersant

    Une série d'attaques contre les bureaux de la police et du Comité d'enquête russe a été perpétrée dans la ville russe de Tchita (Sibérie orientale). Des inconnus ont lancé des cocktails Molotov contre les bâtiments, mais les employés de garde ont réussi à éteindre le feu.

    Izvestia

    Le parti du pouvoir Russie unie propose de pénaliser le "détournement de fonds budgétaires". En vertu du projet de loi, ce crime sera passible d'une peine allant de 7 à 15 ans de prison accompagnée d'une amende de 3 à 5 millions de roubles (70.000 et 115.000 euros).

    Izvestia

    INTERNATIONAL

    Les Etats-Unis se distancient du "printemps arabe". Le nouvel agenda de la politique étrangère de Washington ne comprend que trois dossiers relatifs au Proche-Orient: le nucléaire iranien, le règlement palestino-israélien et la crise en Syrie.

    Nezavissimaïa Gazeta

    Un échange de tirs s'est produit entre des gardes-frontières iraniens et des combattants inconnus sur la frontière entre l'Iran et le Pakistan. 14 Iraniens ont trouvé la mort et cinq autres ont été tués dans l'incident, tandis que trois militaires ont été enlevés par les assaillants. Aucun mouvement pakistanais n'a revendiqué l'attaque pour le moment.

    Kommersant

    Le président vénézuélien Nicolas Maduro a proclamé la mise en place d'un vice-ministère pour le "bonheur suprême du peuple" chargé de mener à bien une trentaine de programmes sociaux visant les enfants, les personnes âgées, les handicapés et les SDF.

    Izvestia

    Lire aussi:

    Washington pousse Islamabad à se chercher un nouvel allié
    «Les Iraniens rejettent de telles déclarations d'amitié de la part des USA»
    «Сonséquences imprévues»: comment les sanctions US contre l'Iran frapperont UE
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik