Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    Zoom sur la presse russe – mardi 29 octobre

    Opinion
    URL courte
    0 0 0 0

    Accord Kiev-UE: l'Ukraine intransigeante en dépit de pressions de Moscou/ Genève-2: la communauté internationale désorientée/ Fin de l'époque Saakachvili en Géorgie

    RUSSIE

    Le président de la commission de la Douma pour les nationalités Gadjimet Safaraliev (Russie unie) a promis de saisir le Parquet général suite aux propos "extrémistes" du leader du Parti libéral-démocrate LDPR Vladimir Jirinovski concernant les habitants du Caucase russe.

    Kommersant

    INTERNATIONAL

    La Russie n'abandonne pas ses tentatives de dissuader l'Ukraine de signer un accord d'association avec l'UE prévoyant la mise en place d'une vaste zone de libre-échange. Dimanche, le président russe Vladimir Poutine s'est entretenu pendant plus de cinq heures avec son homologue ukrainien Viktor Ianoukovitch à Sotchi. Bien que Moscou ait proposé à Kiev des options alternatives et utilisé des arguments extrêmes, la partie ukrainienne campe sur ses positions.

    Kommersant

    Les tentatives de consolider l'opposition anti-Assad à l'approche de la conférence Genève-2 se heurtent de nouveau à des obstacles insurmontables. Il semble que les pays ayant une influence sur l'opposition syrienne aient perdu le contrôle de leurs protégés et ne sachent plus quoi faire après le refus des Etats-Unis d'intervenir en Syrie.

    Nezavissimaïa Gazeta

    Le règne de Mikhaïl Saakachvili en Géorgie a pris fin le 27 octobre dernier. Acclamé il y a dix ans lors de son arrivée au pouvoir, Saakachvili a vu sa popularité s'éroder progressivement. Son départ du poste présidentiel suscite aujourd'hui l'enthousiasme unanime des Géorgiens.

    Izvestia

    ENERGIE

    Le pétrole dominera encore longtemps le marché mondial de l'énergie, tandis que l'extraction d'huile de schiste ne constitue pas une menace pour l'OPEP, estiment les dirigeants du cartel.

    Vedomosti

    La société russe spécialisée dans le nucléaire civil Atomstroyexport (filiale du groupe Rosatom) construira la première centrale nucléaire de Jordanie. Le montant du contrat est évalué à 10 milliards de dollars.

    Kommersant

    Lire aussi:

    «S'allier avec les USA fut la plus grande erreur de la Géorgie»
    Accrochages à la frontière ukraino-polonaise pour la venue de Saakachvili
    Ex-Président, ex-gouverneur: Saakachvili recevrait un «passeport de non-citoyen» letton
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik