Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    Courrier des lecteurs Maximiliien, 2014-02-04 13:28

    Opinion
    URL courte
    0 2 0 0

    A la lecture de vos informations de ce jour, je suis effaré d'apprendre que la divine Catherine Ashton n'avait pas accordé d'autorisation d'entrée aux journalistes russes désireux d'assister à sa conférence de presse. C'est un geste délibérément offensant et qui ne mène à rien si ce n'est à manifester une hostilité certaine à la Russie en général. Plus stupéfiant et si confirmée, la communication de la Commission Européenne concernant l'invalidité des permis de transit annulant ainsi les accords dûment signés pour le passage du pipeline South Stream par de nombreux pays européens. En outre, les Américains rechignent au sujet du transfert des gaz toxiques entreposés en Syrie pour destruction des gaz toxiques par des pays "sûrs".

    A la lecture de vos informations de ce jour, je suis effaré d'apprendre que la divine Catherine Ashton n'avait pas accordé d'autorisation d'entrée aux journalistes russes désireux d'assister à sa conférence de presse. C'est un geste délibérément offensant et qui ne mène à rien si ce n'est à manifester une hostilité certaine à la Russie en général. Plus stupéfiant et si confirmée, la communication de la Commission Européenne concernant l'invalidité  des permis de transit annulant ainsi les accords dûment signés pour le passage du pipeline South Stream par de nombreux pays européens. En outre, les Américains rechignent au sujet du transfert des gaz toxiques entreposés en Syrie pour destruction des gaz toxiques par des pays "sûrs". Si John Kerry remportait des succès proportionnels à ses déplacements incessants, notamment en Israël et Palestine tout comme son prédécesseur Hillary Clinton, nous vivrions dans un monde plus heureux de même que si les Etats-Unis manifestaient de la meilleure volonté  envers l'Iran, pourrait-on éventuellement calmer les ardeurs belliqueuses de Netanyahu et probablement ralentir le conflit interne syrien (encore que les Iraniens n'y soient pour rien).

    En résumé, les Etats-Unis ont une politique erratique tout en tenant absolument   garder de toute initiative positive une initiative de la Commission Européenne (ce qui reste encore à faire) et naturellement, étouffer dans l'oeuf toute tentative de défense européenne commune (outre le fait que l'enthousiasme de ce côté est très modéré ). Même s'ils feraient bien d'apporter une aide active contre le MNLA dans le Nord du Mali. Une remarque encore: la situation en Afghanistan ne se présente pas bien du tout et en moyenne il y a entre 8 et 900 tués par attentats en Irak, legs de leur zèle démocratique. On demande une boule de cristal pour savoir ce qu'ils cherchent vraiment car ils ne parviennent pas à se dépêtrer de leur mentalité de "guerre froide".

    Lire aussi:

    Nord Stream 2: les pays de l’UE auront-ils le courage de dire «niet» aux USA?
    Nouvelles sanctions antirusses : l’UE également ciblée
    Nord Stream2: l’Allemagne défend le projet face à l’UE et aux USA
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik